Alice Gets Stung (Miaou Chasseur) (1925)

English

Résumé
Julius part chasser un lapin rusé dans la forêt mais la tâche s'annonce plus que compliquée. Après avoir été rejoint par Alice pour essayer de faire sortir le lapin de son terrier, les deux amis finissent par renoncer et partent sur les traces d'un ours, aidés par le fusil de chasse de la fillette...

Analyse
Alice Gets Stung est le tout dernier Alice comedies dans lequel apparaît Virginia Davis, l'actrice qui tenait le rôle titre depuis 1923. En décembre 1924, Charles Mintz et Walt Disney signent un nouveau contrat prévoyant la production de 18 nouveaux Alice comedies : une seconde saison qui s'annonce plus féconde que la première, comprenant seulement 12 épisodes.

En échange de ce contrat, Mintz exige cependant une nette réduction des coûts de production, amenant ainsi Walt à réduire ses dépenses sur les scènes live. Dans cette perspective, le Maître - qui se refuse alors à couper dans les scènes d'animation - propose aux parents de l'actrice principale, Virginia Davis, de ne pas augmenter son salaire ; la proposition est simple : Disney leur paieraient seulement les jours de tournages, soit 18 en tout. Ces derniers refusent catégoriquement. Walt Disney n'a alors d'autre choix que d'envisager d'engager une autre actrice.


Alice Gets Stung, bien qu'il constitue leur dernier cartoon de Virginia Davis en Alice, est bel et bien le premier court métrage de la saison 2 des Alice comedies. Si cette dernière fait ses adieux à la série, son fidèle compagnon Julius le chat semble prendre davantage de place dans cette nouvelle saison, au point de ravir le rôle titre dans plusieurs Comedies. Julius apparaît également plus gentil et touchant qu'auparavant, laissant en vie une famille de petits lapins et épargnant leurs vies après s'être aperçu de la cruauté que représenterait son geste en écoutant l'histoire de la maman.

Au cours de cette dernière performance de Virginia Davis dans le rôle d'Alice, la fillette et son ami Julius apprennent à leurs dépens que chasser un animal ne s'avère pas aussi simple qu'ils l’espéraient. La véritable vedette de la deuxième partie du film s'avère ainsi être un groupe d'ours faisant une grande fête avec leurs instruments de musique, et ce en pleine forêt !


Une copie de la bobine originale est actuellement conservée dans les locaux de Lobster Films.

Note
4.5/5
Bien que charmant, Alice Gets Stung peine à se hisser au niveau de qualité standard des Alice comedies précédents, faisant trop souvent preuve de lenteur ici et là en raison de son rythme entrecoupé, en partie du à un format en deux histoires décousues. Pour autant, les gags ingénieux ainsi que la qualité de l'animation d'Alice Gets Stung constituent sûrement quelques-uns des points forts du cartoon.

Détails
Date de sortie : 1 février 1925 (États Unis)
Distribué par : M. J. Winkler Productions, Universal Studios, Raytone Pictures
Noir & Blanc (muet)

Autres dates :
janvier 1925 : production
15 octobre 1929 : ressortie en version sonorisée

Réalisation :
Walt Disney

Animation :
Ub Iwerks
Rollin Hamilton
Thurston Harper

Encre et peinture :
Lillian Bounds
Kathleen Dollard

Image :
Mike Marcus (animation)
Phil Tanmura (scènes live)

Acteurs "Live" :
Virginia Davis (Alice)
L'équipe
img
Virginia Davis
Acteur live