Chargement...

Peter and the Wolf (Pierre et le Loup) (1955)

Résumé Pierre, un petit garçon russe habitant dans un village, part chasser le loup dans la forêt malgré le désaccord de son grand-père. ...


Résumé
Pierre, un petit garçon russe habitant dans un village, part chasser le loup dans la forêt malgré le désaccord de son grand-père. Sur le chemin, il est rejoint par ses amis Sacha l'oiseau, Sonia la cane et Ivan le chat...

Analyse
A l'origine, Pierre et le Loup est un conte musical russe créé et composé en 1936 par Sergueï Prokofiev, destiné notamment à présenter les instruments de musique d'un orchestre aux enfants.

Le compositeur, grandement impressionné par Snow White and the Seven Dwarfs (1937), rencontra Walt Disney et Leigh Harline à Los Angeles et visita les studios Disney en février 1938, espérant que son oeuvre "Pierre et le Loup" soit adaptée en dessin animé par Disney pour Fantasia, alors en production.

A cette occasion, Prokoviev présenta au papa de Mickey une interprétation originale au piano de Peter and the Wolf, qui fit grande impression sur Walt. Sensible au geste, ce dernier devait se rendre bientôt à l'évidence : la musique était certes intéressante pour l'animation, mais il ne pourrait pas inclure une éventuelle adaptation animée dans une suite - plus qu'incertaine - de Fantasia.

Cependant, Walt accepta de revisiter cette histoire pour ses productions animées dans le futur et signa, en février 1941, un accord en ce sens avec le compositeur, lui permettant notamment d'utiliser la partition de Peter and the Wolf. Selon Michael Barrier, la production de Peter and the Wolf aurait été lancée peu après cette date, et le segment sans doute achevé avant l'entrée en guerre des Etats-Unis en décembre 1941.


Le scénario original et la musique de Prokoviev ont servi d'inspiration dans les grandes lignes pour l'adaptation réalisée par Clyde Geronimi, la touche de Disney en plus. Quelques modifications ont ainsi été apportées, les scénaristes des studios ayant ajouté des noms - à consonance russe - aux animaux accompagnant Pierre, tels qu'Ivan le chat, ou encore pour les chasseurs Misha, Yasha et Vladimir.

De même, Pierre et ses amis partent dans la forêt souhaitant plus que tout capturer le loup qui rôde près du village - ce qui n'est pas le cas dans la version de Prokoviev.

Disney ne pouvait laisser une histoire mal se terminer, quitte à modifier quelque peu l'oeuvre d'origine. La scène finale de Peter and the Wolf, à la différence de l'oeuvre de Prokoviev, réserve ainsi également un meilleur sort, moins funeste, pour Sonia la cane.

Les animateurs ont également apporté une attention particulière aux décors et aux scènes animées suggérant le folklore et la culture russe, notamment dans le titre de présentation en cyrillique du film.


L'adaptation de Pierre et le loup par Disney est un véritable chef d'oeuvre d'animation, tant dans les personnages de l'histoire narrée par le légendaire Sterling Holloway, que dans la musique magistrale issue de l'oeuvre de Prokoviev orchestrée par Kurt Graunke.

A l'image d'un Three Little Pigs (1933) en son temps extrêmement populaire, Peter and the Wolf accorde à chaque personnage un caractère différent mais - chose tout à fait nouvelle - à travers un instrument de musique de l'orchestre qui lui est associé.

Ivan le chat est ainsi identifiable au son de la clarinette, Pierre à celui d'un quatuor à corde, tandis que Sonia la cane apparaît avec l'instrument du hautbois comme fond musical. Mais plus surprenant : aucun d'eux ne parle, la description des actions étant laissée au narrateur Sterling Holloway.

Le personnage du loup inspirera plus tard celui de Lambert the Sheepish Lion (1952), cartoon spécial également crédité avec la voix du narrateur Sterling Holloway. Cependant, le loup terrifiant de Peter and the Wolf est bien différent de celui des Trois Petits Cochons.


Peter and the Wolf sera finalement projeté en salles en août 1946 en tant que séquence du film Make Mine Music (La Boîte à Musique) - une "fantaisie musicale en dix segments" -, avant de bénéficier d'une ressortie, seul, en septembre 1955.

Peter and the Wolf inspirera plusieurs ressorties sous différents supports vidéo mais également nombre d'enregistrements sonores, telles que les histoires racontées. La version sortie en 1955 est également présente dans Disney's House of Mouse et plusieurs personnages de Peter and the Wolf apparaissent dans Who Framed Roger Rabbit ?

Note
4.5/5
Avec ses personnages intemporels et sa bande-son inoubliable, Peter and the Wolf  passe pour l'une des séquences les plus marquantes - et également des plus réussies - de Make Mine Music. Le cartoon démontre enfin à quel point les studios de Mickey, en particulier les scénaristes et les animateurs, savaient faire preuve de talent et d'imagination pour donner vie à un chef d'oeuvre musical.

Détails
Date de sortie : 14 septembre 1955 (États Unis) par Buena Vista Pictures
Couleur (Technicolor)

Autre(s) date(s) :
20 avril 1946 : sortie en tant que séquence du film Make Mine Music (1946)

Réalisation :
Clyde Geronimi

Animation :
Ollie Johnston
Ward Kimball
Eric Larson
John Lounsbery
George Rowley
Frank Tashlin (storyboard artist)
Hugh Hennesy (layout)
Charles Philippi (layout)
Claude Coats (background)

Scénario :
Dick Huemer
Eric Gurney

Musique originale :
Edward H. Plumb
Kurt Graunke (orchestration)
d'après Pierre et le loup (1936) de Sergueï Prokofiev

Voix originales :
Sterling Holloway (narrateur)
Candy Candido (loup)

L'équipe

img
Clyde Geronimi Réalisateur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item