tresorsdisney
Chargement...

Alice the Jail Bird (Alice s'Évade) (1925)

Résumé Alors qu'ils se promènent sur le dos d'une tortue, Alice et Julius dérobent une délicieuse tarte aux pommes qui trônait...



Résumé
Alors qu'ils se promènent sur le dos d'une tortue, Alice et Julius dérobent une délicieuse tarte aux pommes qui trônait sur le bord d'une fenêtre. Poursuivis par un agent de police qui finit par les arrêter, les deux amis prisonniers mettent alors au point un plan pour s'évader...

Analyse
Alice the Jail Bird se veut dés le début un petit film plein de rebondissements et de surprises ; une histoire qui aurait pu bien se finir, mais conduisant au final la fillette et son ami Julius directement en prison. Pris dans le feu de l'action, les deux héros se trouvent ici placés dans le rôle de hors-la-loi en cavale, après avoir volé une tarte aux pommes. Une situation littéralement à l'opposée des rôles qu'ils avaient dans les films comme Alice Chops the Suey où Alice et Julius étaient confrontés à des bandits de Chinatown.

Un des récents changements intervenu dans la série Alice comedies en 1925 était devenu l'effacement progressif du personnage live d'Alice, incarnée à l'écran par Margie Gay, au profit de plus de scènes animées. Alice the Jail Bird met un léger frein à cette évolution, la fillette revenant davantage sur le devant de la scène aux cotés de personnages animés de Cartoonland.

Le petit film met également à l'honneur de nouveaux personnages animés, tels qu'une tortue qui aide nos amis à voler la tarte, ou encore une autruche pour qu'ils s'échappent de prison. Ces deux personnages, bien qu'attachants, ne réapparaîtront cependant pas dans la série Alice par la suite.

© Lobster Films

Voir des personnages Disney, qui plus est des héros, accomplir des actes hors-la-loi ne semblait pas incongru à l'époque contrairement à aujourd'hui. Le scénario d'Alice the Jail Bird, avec Alice et Julius en pyjamas rayés, anticipe à ce titre celui de The Chain Gang (1930), un court métrage où Mickey se trouvera aussi, triste sort, prisonnier dans un pénitencier.

D'emblée, Alice the Jail Bird rompt avec une certaine monotonie, en particulier concernant le scénario et les gags, qui semblait s'être installée peu à peu dans la série Alice comedies. Le mélange de l'animation avec des scènes de prises de vues réelles permettait de réaliser des effets visuels assez détonants et imaginatifs, comme la scène où Julius tente d'échapper au policier en transformant avec agilité son ami tortue en différents objets. Outre cette séquence où Julius joue à déformer les parties du corps de la tortue, Alice the Jail Bird met également en scène un chien policier, auparavant aperçu dans Alice the Toreador (1925).

Une bobine d'Alice the Jail Bird est actuellement conservée à Lobster Films

Note
3.5/5
En dépit d'une deuxième partie plus lente, où Alice et Julius tentent de s'échapper du pénitencier, mais soutenu par un rythme effréné, ponctué par une cavalcade de gags amusants et toujours ingénieux, Alice the Jail Bird se veut un court métrage d'Alice toujours divertissant à regarder.

Détails
Date de sortie : 15 septembre 1925 (États Unis) par par M. J. Winkler Productions
Noir & Blanc (muet)

Autre(s) date(s) :
30 juillet 1925 : prises de vues réelles (production)
1er au 22 août 1925 : scènes d'animation (production)
29 août 1925 : fin de la production
1er septembre 1925 : prévisualisation au Paramount Theater
1er novembre 1930 : ressortie en version sonorisée par Syndicate Pictures

Autre(s) titre(s) :
"The Jail Break"
"Alice And The Jail Break"

Réalisation :
Walt Disney

Animation :
Rollin Hamilton
Thurston Harper
Ub Iwerks
Hugh Harman
Rudolph Ising

Encre et peinture :
Ruth Disney
Irene Hamilton
Hazelle Linston
Walker Harman

Image :
Rudolph Ising

Montage :
George Winkler

Acteurs "Live" :
Margie Gay (Alice)

L'équipe
img
Hugh Harman Animateur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item