Chargement...

Streubel Peter (projets avortés) (1936)

Résumé L'histoire d'un petit garçon mal élevé et désobéissant, Peter, qui prend plaisir à faire mal aux animaux... Analyse A...


Résumé
L'histoire d'un petit garçon mal élevé et désobéissant, Peter, qui prend plaisir à faire mal aux animaux...

Analyse
A l'origine, Streubel Peter est une adaptation pour la série Silly Symphonies d'un livre de contes pour enfants "Der Struwwelpeter" de l'allemand Heinrich Hoffmann parut en 1858, et traduit par Mark Twain en 1891 sous le titre "Slovenly Peter".

Les histoires de ce conte mettent en scène des enfants mal élevés et turbulents qui s'amusent à mal se comporter, désobéir à leurs parents ou faire mal aux animaux. Cependant, les enfants finissent tous par être punis à la fin. Le premier conte du livre d'Hoffmann, intitulé Struwwelpeter, met en scène Peter, un garçon délaissant son physique et son hygiène, qui finit par être délaissé par ses proches.

Dans un autre conte du livre, Die Geschichte vom bösen Friederich, un enfant prénommé Frédéric maltraite les animaux et faisant peur aux gens. A la fin, un chien le mort à la jambe et l'enfant tombe malade ; un médecin arrive pour lui donner des médicaments amer tandis que le chien savoure le dîner délicieux prévu pour Frédéric.


Le livre "Der Struwwelpeter" attira l'attention de Walt Disney grâce à Eleanor Roosevelt en 1934. Le projet de court métrage des studios Disney initié en 1936 semblait être un mélange de ces deux derniers contes ; dans le scénario d'origine et d'après les premières esquisses des animateurs, Peter prend un malin plaisir à faire mal aux animaux. L'adaptation de Disney laissait entrevoir une fin où les animaux prennent leur revanche sur Peter et lui donnent une punition méritée.

Peu après son lancement, le projet de Streubel Peter est cependant avorté pour la raison suivante : le personnage principal, Peter, est jugé trop antipathique - et on l'imagine bien trop mal elevé selon les standards des studios Disney - malgré tous les efforts des animateurs pour rendre le petit garçon attrayant.


La morale finale de Streubel Peter était sûrement, à l'image des contes d'origines d'Henrich Hoffmann, d'inciter les enfants à se comporter en enfants modèles, à l'inverse de Peter. Le projet avorté de Streubel Peter montre enfin l'évolution considérable réalisée en quelques années au sein des studios Disney concernant l'image que pouvait renvoyer les personnages des histoires auprès du public, notamment pour les Silly Symphonies. Bref, le temps où Mickey faisait mal aux animaux comme dans Steamboat Willie (1928) semblait bel et bien révolu...

Note
4/5

Détails
Pays : États Unis
Walt Disney Studios
Série : Silly Symphonies
Date du projet : 1936
Autre titre : Slovenly Peter

Crayonné :
Ferdinand Horvath
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item