Chargement...

The Shindig (La Fête joyeuse) (1930)

Résumé Mickey et Minnie, aidés par leurs amis de la ferme Horace, Clarabelle ou Patricia Pig, participent à un spectacle musical pour le ...


Résumé
Mickey et Minnie, aidés par leurs amis de la ferme Horace, Clarabelle ou Patricia Pig, participent à un spectacle musical pour le moins animé...

Analyse
A l'occasion de ce spectacle de ferme, Mickey et Minnie effectuent une nouvelle fois un spectacle musical devant leurs amis, parmi lesquels Horace Horsecollar, Clarabelle Cow ou encore la truie Patricia Pig. En ce sens, The Shindig s'inscrit purement dans la tradition des courts métrages tels que The Barn Dance (1929) où il était question essentiellement de spectacles à la campagne, toujours très animés, où nos deux souris aimaient à faire naître une ambiance festive parmi la foule de spectateurs.

Aidé par son violon puis des percussions, Mickey entame avec Minnie au piano différents airs de musique, un moment propice pour Clarabelle et Horace pour s'élancer au milieu de la piste de dance. Mickey poursuit peu après dans une interprétation endiablée à l'harmonica de "Old Folks at Home/Swanee River". C'est ensuite le moment de laisser de côté son instrument pour entrer dans la danse avec Clarabelle, un teckel et enfin Patricia Pig.

The Shindig marque une évolution notable pour Clarabelle Cow ; jusque là, le personnage, au même titre qu'Horace, était encore mal défini par les animateurs, notamment dans The Plow Boy (1929) où Horace et Clarabelle figuraient comme simple animaux de ferme de Mickey. Dans The Shindig, Clarabelle possède davantage de traits anthropomorphes - au même titre que son compagnon Horace, lui aussi très humanisé - et porte pour la première fois une robe.

Clarabelle dispose par ailleurs de plus de visibilité, avec des scènes consacrées à son amour idyllique avec Horace dans le court métrage.

Il s'agit également de la première fois où la compagne d'Horace est nommée ainsi à l'écran, son prénom apparaissant sur sa grange. Bien que selon Dave Smith, The Plow Boy constitue la première apparition à l'écran d'Horace et Clarabelle, différents éléments laissent à penser que The Shindig marque un nouveau point d'encrage concernant l'évolution du couple dans la série, sinon un regain d'intérêt de la part des animateurs.

Peu après sa sortie en juillet 1930, comme le rapporte un article du New York Times - sans citer nommément le cartoon -, The Shindig s'est vu infligé une censure par l'Etat de l'Ohio, interdisant de fait sa sortie dans les salles de cinéma, les raisons invoquées par les censeurs étant que la vache Clarabelle apparaissait nue avec ses mamelles, dans une scène en train de lire "Three Weeks", un roman érotique de 1907 écrit par Elinor Glyn, apparemment toujours considéré comme très controversé en 1930.

D'autres journaux de renom, à l'image du Time, le 16 février 1931, ou encore du American Magazine, en mars 1931, se firent l'écho de cette censure à travers leurs articles, exprimant la plupart du temps une scène qui heurtait la morale publique.

Comment expliquer ce passage, tout du moins peu ordinaire dans l'oeuvre de Disney, mettant en scène un personnage, Clarabelle - qui plus est assez convenable, en train de lire, un peu en cachette, un roman érotique ayant suscité la polémique à l'époque ? Difficile à dire. D'autant si l'on considère le pis de Clarabelle à l'origine de nombreux gags dans les premiers cartoons de Mickey.

Reste que The Shindig rejoint la liste des premiers courts métrages de Mickey s'étant heurtés à la censure des autorités, au même titre que The Barnyard Battle (1929) en Allemagne, pour d'autres raisons cependant. Disney résoudra par la suite le "problème des mamelles" en affublant Clarabelle d'une robe ou jupe cachant son pis.

Les gags visuels amusants, la prestation mélodieuse pour le moins réussie de Mickey et Minnie ainsi que l'intervention de personnages originaux, parmi lesquels Horace et Clarabelle, font assurément de The Shindig un court métrage rocambolesque où la fête se veut définitivement joyeuse.

Ce concept phare d'ambiance festive entre amis, où règnent amusement, optimisme et bonne humeur, sera d'ailleurs au centre du superbe court métrage de Wilfred Jackson, The Whoopee Party (1932).

Note
4.5/5
Quoique sans grande surprise pour un court métrage Mickey, The Shindig se veut aussi divertissant que d'autres petits films musicaux de la souris sortis en 1930, Mickey et Minnie réussissant sans trop de mal à montrer toute leur virtuosité musicale à travers leurs interprétations de musiques populaires américaines.

Détails
Date de sortie : 11 ou 29 juillet 1930 (États Unis) par Columbia Pictures
Noir & Blanc

Autre(s) date(s) :
1 août 1930 : dépôt de copyright

Réalisation :
Burt Gillett

Animation :
Dick Lundy

Musique originale :
Bert Lewis
"Arkansas Traveler"
"Turkey in the Straw"
"Pop! Goes the Weasel"
"Old Folks at Home/Swanee River" by Stephen Foster

Voix originales :
Walt Disney (Mickey / Horace Horsecollar)
Marcellite Garner (Minnie / Clarabelle Cow)

L'équipe
img
Burt Gillett Réalisateur
img
Dick Lundy Animateur
img
Marcellite Garner
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item