tresorsdisney
Chargement...

The Winged Scourge (Le Fléau Ailé) (1943)

Résumé Après une présentation des méthodes de transmission du paludisme et ses conséquences, les Sept Nains se portent volontaires pour n...


Résumé
Après une présentation des méthodes de transmission du paludisme et ses conséquences, les Sept Nains se portent volontaires pour nous montrer les différentes façons de lutter contre cette maladie et en particulier son principal vecteur de transmission, en détruisant notamment des lieux de reproduction des moustiques ...

Analyse
Réalisé pendant la seconde guerre mondiale par les studios Disney en coopération avec le Coordinator of Inter-American Affairs (CIAA) à la demande du gouvernement américain, The Winged Scourge figure dans la série des courts métrages éducatifs liés à la santé, au même titre que The Grain That Built a Hemisphere (1943) ou encore Water, Friend or Enemy (1943). Par sa façon d'aborder la maladie du paludisme, le ton employé, et plus largement par sa forme en deux parties – l'une exposant les modes de transmission et l'autre les façons de se protéger –, The Winged Scourge passe pour un court métrage essentiellement à but éducatif, visant à informer le public sur les risques de la malaria et les moyens de lutter contre.

Tout comme Seven Wise Dwarfs sorti en décembre 1941 peu après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, The Winged Scourge est le deuxième cartoon à réutiliser des personnages bien connus de Disney, les Sept Nains du célèbre film d'animation Snow White and the Seven Dwarfs (1937) dans une production commerciale. Faire figurer ces petits personnages, sympathiques et toujours de bonne volonté, dans un cartoon éducatif tel que The Winged Scourge était un bon moyen de sensibiliser le public à une cause de santé, autrement plus grave, qui est ici la lutte contre le paludisme.

Les Sept Nains montrent une fois de plus leur sens du devoir mais dans un registre différent de la guerre puisqu'il est question ici de santé publique, et plus précisément de prévention ; alors que dans Seven Wise Dwarfs ils s'était montrés très impliqués dans l'effort à l'arrière, en achetant notamment des bons de guerre, les nains montrent dans The Winged Scourge les gestes pratiques à adopter pour lutter contre le paludisme, et notamment les lieux de reproduction des moustiques anophèles, principaux vecteurs de transmission de la maladie.

En plus de la présence des sept nains, le court métrage réutilise plusieurs éléments du film Snow White and the Seven Dwarfs (1937), comme la musique "Whistle While You Work", en instrumental, ou encore le décor de la chaumière des nains que l'on aperçoit dans la scène finale. Cependant, et contrairement à Seven Wise Dwarfs (1941) qui avait réutilisé plusieurs séquences de Blanche Neige et les Sept Nains, The Winged Scourge a recours à des animations totalement inédites réalisées spécifiquement pour le cartoon.

Dans le cartoon, les nains montrent les différentes façons dont les citoyens peuvent se débarrasser d'un moustique ayant infecté un environnement. Bien que certaines des solutions présentées sont toujours valables, d'autres sont à l'inverse totalement obsolètes et seraient même considérées comme nocives de nos jours. Les nains recommandent ainsi de déverser de l'huile dans les sources d'eau ou encore de pulvériser de l'insecticide Paris Green, et ces solutions seraient aujourd'hui considérées comme de la pollution.

Réalisé sous l'égide du Bureau du Coordinateur des affaires inter-américaines (Office of the Coordinator of Inter-American Affairs) et à destination essentiellement des pays d'Amérique latine et des États-Unis, The Winged Scourge est enfin le seul film CIAA à utiliser des personnages de Disney bien connus. Bien que produit avec le CIAA, plusieurs éléments du film (par exemple l'affiche Wanted du début, familière pour le public américain) ne semblent cependant pas avoir été pensés pour le public sud-américain. Reçu favorablement à l'étranger dans plusieurs pays anglophones, tels que l'Australie, le CIAA annonça vers le milieu de l'année 1945 que The Winged Scourge avait été vu par plus de 1,1 million de personnes en Amérique Centrale et Amérique du Sud., notamment à travers de projection en extérieur réunissant quelques milliers de personnes.

Plus tard cependant des éducateurs latino-américains trouvèrent à redire sur le film, critiquant notamment comment le fermier dans le film représentait plus un expert de la malaria, un riche propriétaire terrien que les "masses défavorisées qui, par leur ignorance et leur dénuement, sont tombés en proie à ce fléau".

Note
3/5
The Winged Scourge se veut un cartoon avant tout à valeur historique et permet de voir comment certains sujets de santé publique étaient appréhendés à une certaine époque. Il passe cependant pour un film divertissant – combinant des informations claires avec l'esprit de Disney – par la façon dont les sept nains sont utilisés pour soutenir le message du cartoon, Simplet se voulant, par exemple, un exterminateur zélé de moustique dans sa lutte contre le malaria. The Winged Scourge enseigne également sur les méfaits des moustiques dans le cadre de la transmission du paludisme, en cela le cartoon se veut éminemment à visée éducative.

Détails
Date de sortie : 5 novembre 1943 (États Unis, Canada) par RKO Radio Pictures et Coordinator of Inter-American Affairs (CIAA)
Couleur (Technicolor)

Autre(s) date(s) :
15 janvier 1943 ?

Autre titre : Public Enemy No.1. ?

Réalisation :
Walt Disney
Bill Roberts
Mike Holoboff (assistant réalisateur)

Animation :
Milt Kahl
Frank Thomas

Voix originales :
Art Baker (narrateur)
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item