tresorsdisney
Chargement...

Wide Open Spaces (Donald et les Grands Espaces) (1947)

Résumé Fatigué par la route, Donald s'arrête au Hold-Up Motel pour y passer la nuit. Après avoir constaté que seul le lit sur le porc...


Résumé
Fatigué par la route, Donald s'arrête au Hold-Up Motel pour y passer la nuit. Après avoir constaté que seul le lit sur le porche est disponible pour le prix de 16$ la nuit, le canard décide de reprendre la route pour trouver un endroit moins cher où installer son matelas...

Analyse
L'année 1947 voit le rebond de la production des courts métrages de Donald, passant de cinq en 1946 à huit en 1947. Le renouveau de la série s'accompagna de l'arrivée de nouveaux personnages tels que Pépé le grillon dans Bootle Beetle, ou encore Tic et Tac, apparus en 1943 dans Private Pluto, mais qui seront pour la première fois confrontés à Donald dans Chip an' Dale (1947) – et de scénarios mettant l'accent sur les gags.


Wide Open Spaces reprend pour thème la difficulté pour Donald de dormir, un sujet qui avait déjà été au centre de Early to Bed (1941) ou encore Sleepy Time Donald (1947). Comme on peut s'y attendre la nuit de sommeil de Donald n'est pas facile et le canard nous le montre une fois de plus dans Wide Open Spaces où, après avoir abandonné l'idée de dormir dans un motel cher, il rencontre toutes les difficultés du monde pour rechercher un endroit calme où installer son matelas dans les grands espaces.

Note
3.5/5
Réalisé par Jack King à qui l'on doit de nombreux cartoons de Donald, Wide Open Spaces passe pour un court métrage dans la moyenne avec une animation brillante, qui n'a cessé d'évoluer jusqu'à atteindre son apogée dans les dernières années, et des gags amusants comme celui de la rencontre électrique entre le canard et le propriétaire du motel, ou encore du matelas gonflable. Donald semble cependant être plus spectateur qu'acteur de ses déboires, dans un rôle qui ne le montre pas, hélas, sous son meilleur jour.

Détails
Date de sortie : 12 septembre 1947 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Jack King

Animation :
Paul Allen
Emery Hawkins
Sandy Strother
Don Towsley
Don Griffith (layout)
Howard Dunn (background)

Scénario :
MacDonald MacPherson
Jack Huber

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Clarence Nash (Donald)
Billy Bletcher (Propriétaire du motel)

L'équipe
img
Jack King Réalisateur
img
Oliver Wallace
Compositeur
img
Clarence Nash
Voix originale
img
Billy Bletcher
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item