tresorsdisney
Chargement...

Casey at the Bat (1954)

Résumé Alors que la victoire du match de baseball semble s'éloigner pour l'équipe des Mudville menée 4-2, tous les espoirs d&#...



Résumé
Alors que la victoire du match de baseball semble s'éloigner pour l'équipe des Mudville menée 4-2, tous les espoirs d'inverser le score se portent sur un joueur charismatique et sûr de lui : Casey...

Analyse
Casey at the Bat s'inspire du poème éponyme écrit par d'Ernest L. Thayer et publié en 1888, l'histoire mettant en scène à l'origine une équipe de baseball peu talentueuse, originaire de la ville fictive de Mudville, jouant un match en 1902. Mené 4-2 par l'équipe adverse à la dernière manche, le seul espoir des Mudville Nine de remporter le match semble reposer sur les épaules de Mightey Casey, un batteur bien entraîné et talentueux, star de son équipe.

L'histoire de Casey at the Bat, popularisée aux Etats-Unis à travers des pièces de théâtre et autres adaptations au cinéma, passe pour un des classiques de la littérature américaine. Grandement inspiré par la fable de Jean de La Fontaine, Le Lièvre et la Tortue, le poème de Casey at the Bat fera pour la première fois l'objet d'un cartoon spécial réalisé par les studios Disney en tant que séquence du film Make Mine Music (1946).

Dans cette version scénarisée par Homer Brightman et Eric Gurney, Casey incarne un batteur sûr de lui, à l'apparence sportive et trop occupé par son public féminin et ses supporteurs qui l'adulent, au point, hélas, d'en oublier complètement l'enjeu du match. En effet, si Casey a un vilain défaut, c'est bien celui d'avoir toujours trop confiance en lui...

Casey at the Bat, avec un ton très humoristique et une action débordante, met au devant de la scène un match de baseball dont l'issue reste incertaine jusqu'au dernier moment de la partie : malgré toute la pression d'un public en délire et devant aussi faire face à son ego surdimensionné, Casey parviendra t-il à retourner la situation en faveur des Mudville et à gagner le match de baseball ?

Narré par Jerry Colonna, un speaker de la radio et acteur américain qui réalise sa première participation aux studios Disney avec cette séquence, Casey at the Bat s'ouvre par une musique originale, "Casey, the Pride of Them All", écrite par Ray Gilbert, Ken Darby et Eliot Daniel. Chantée par un choeur avant le récit du poème, la musique entraînante est plein d'affection pour Casey.

Sorti pour la première fois isolément le 16 juillet 1954, Casey at the Bat bénéficiera d'une suite non moins divertissante, Casey Bats Again (1954), dans laquelle le personnage de Casey interprétera le rôle d'entraîneur d'une équipe de baseball composée de ses neuf filles...

Note
3.5/5

Détails
Date de sortie : 16 juillet 1954 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Autre(s) date(s) :
20 avril 1946 : sortie en tant que séquence du film Make Mine Music (1946)

Réalisation :
Jack Kinney
Clyde Geronimi ?

Animation :
Hugh Fraser
Eric Larson
Cliff Nordberg
John Sibley
Hugh Hennesy (layout)
Merle Cox (background)
Ralph Hulett (background)
George Rowley (visual effects)

Scénario :
Homer Brightman
Eric Gurney
d'après le poème Casey at the Bat (1888) d'Ernest L. Thayer

Musique originale :
Ken Darby
"Casey, the Pride of Them All" (Ray Gilbert, Ken Darby et Eliot Daniel)

Voix originales :
Jerry Colonna (narrateur)

L'équipe
img
Clyde Geronimi Réalisateur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item