tresorsdisney
Chargement...

The Delivery Boy (1931)

Résumé Mickey, chargé de livrer des instruments de musique, s'arrête en chemin pour rendre visite à Minnie et l'inviter à danser....


Résumé
Mickey, chargé de livrer des instruments de musique, s'arrête en chemin pour rendre visite à Minnie et l'inviter à danser...

Analyse
The Delivery Boy est peut-être la plus parfaite idée de ce que l'on pouvait se faire des courts métrages réalisés à cette époque : le faîte de la popularité de Mickey. Avec un scénario très simple, mais cependant très énergique et jamais ennuyeux, le petit film nous montre à quel point l'enchaînement d'action et de gags inventifs ne laissaient jamais indifférents les spectateurs. L'ambiance est joyeuse et musicale du début à la fin et rien ne semble pouvoir arrêter nos deux amis dans leur grand amusement.

A cette époque, les animateurs n'avaient jamais vraiment besoin de développer au maximum les histoires avec Mickey, encore moins d'inventer des gags originaux sortant de l'ordinaire ; la souris était si populaire que tout semblait prétexte à danser et à faire de la musique selon une formule déjà utilisée auparavant dans les courts métrages de la série. Ce type d'histoire où l'action était en grande partie due à la musique originale et aux différentes interprétations de Minnie ou Mickey était d'ailleurs devenu, au fil des ans, la "marque de fabrique" des cartoons en noir & blanc de la série. Au point de devenir banal ?

Cédant la place à l'humour, The Delivery Boy met au centre de son histoire quelques situations comiques dans lesquelles Pluto mène la danse, se risquant même à jouer avec de la dynamite lancée par Pat Hibulaire, lequel en profite pour fait une courte apparition dans le film. Le chien de Mickey se montre cependant moins présent que dans The Picnic (1930) ou The Moose Hunt, des courts métrages dans lesquels il avait partagé la vedette avec son maître. Alors que Mickey danse et s'amuse avec Minnie,  la monture qui tirait l'attelage de Mickey sème aussi la zizanie avec les instruments de musique.

Malgré les différents emplois, parfois monotones, qu'il occupait ici et là – vendeur de hots dogs dans The Karnival Kid,conducteur de locomotive dans Mickey's Choo-Choo –, Mickey se retrouvait toujours à danser et à s'amuser, et cela est aussi vrai dans The Delivery Boy où il travaille en tant que garçon livreur. Jamais à court d'idées, la souris se retrouvera ainsi tout au long de l'histoire dans des situations toutes plus amusants et virevoltantes les unes les autres, sans se reposer une seule seconde. Mickey n'est, comme on peut s'en douter, pas en reste quand il s'agit d'inviter Minnie à jouer de la musique ; lorsque cette dernière commence à chanter "In the Shade of the Old Apple Tree", son petit ami ne peut s'empêcher de la rejoindre sur le tempo et de s'amuser.

Note
4/5
Malgré une histoire semblant légèrement décousue par moments, The Delivery Boy se veut un court métrage Mickey et Minnie Mouse dans l'esprit musical et joyeux des années 1930, avec des personnages mignons et bien dessinés, toujours très énergiques, des chansons mémorables et des gags ingénieux. Comme le résumera justement le journal Motion Picture Herald en date du 24 octobre 1931 : "Great !"

Détails
Date de sortie : 6 ou 13 juin 1931 (États Unis) par Columbia Pictures
Noir & Blanc

Autre(s) date(s) :
6 juin 1931 : dépôt de copyright ?
15 juin 1931 ?
6 août 1931 : première au Stanford Theatre (Californie) ?

Réalisation :
Burt Gillett

Animation :
David Hand
Johnny Cannon
Les Clark
Charles "Chuck" Couch
Frenchy de Tremaudan
Norm Ferguson
Charles Byrne

Musique originale :
Bert Lewis
"In the Shade of the Old Apple Tree"
"The Stars and Stripes Forever"

Voix originales :
Walt Disney (Mickey)
Marcellite Garner (Minnie)

L'équipe
img
Burt Gillett Réalisateur
img
David Hand Animateur
img
Les Clark Animateur
img
Marcellite Garner
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item