tresorsdisney
Chargement...

Bone Bandit (1948)

Résumé Pluto, à la recherche d'un os enterré dans le jardin, doit faire face à une taupe espiègle... Analyse A la fin des années...


Résumé
Pluto, à la recherche d'un os enterré dans le jardin, doit faire face à une taupe espiègle...

Analyse
A la fin des années 1940, la série Pluto se veut, avec celle de Donald, l'une des seules séries animées réalisée par Disney à résister aux productions des autres studios d'Hollywood tels que la Warner Bros. Pour faire face à ces concurrents, Disney prit les devants en nommant dés 1940 Norman Ferguson et Charles A. Nichols à la réalisation des courts métrages de Pluto, pariant sur un renouveau profond de la série et sur l'arrivée de nouveaux personnages.

Tic et Tac (Private Pluto, 1943) ou le coyote Bent-Tail (The Legend of Coyote Rock, 1945) feront ainsi leurs premiers pas dans la série, venant s'ajouter à des personnages apparus quelques années plus tôt (Butch le bouledogue, Fifi, Dinah...). Par ailleurs, Pluto sera de moins en moins présent aux côtés de son maître, et ce, en raison du recul de la série Mickey. Pluto en profitera ainsi pour s'émanciper de l'image qu'il avait autrefois, devenant un chien indépendant de son maître.

Dans Bone Bandit, Pluto se trouve confronté à une taupe qui utilise les os enterrés dans le jardin pour soutenir ses galeries creusées sous terre. Mais le chien, au moment de déterrer ses os, s'aperçoit qu'ils ont disparus. S'en suit alors une bataille monumentale entre Pluto, décidé à récupérer les os par tous les moyens, et un petit animal combatif, ne cédant aucun pousse de terrain à son adversaire. Fort heureusement pour Pluto, ce dernier finira par avoir le fin mot de l'histoire.

Les animateurs devaient toujours faire preuve d'imagination pour leurs histoires, et créer des scènes drôles avec Pluto était un vrai défi à relever. Dans un gag au début du film, Pluto, en plein rêve, imagine une carte au trésor où sont enterrés ses nombreux os dans le jardin. Ce subterfuge imaginé par les animateurs dans des courts métrages comme Pluto's Dream House (1940), où le chien rêve d'une niche parfaite, permit de palier à l'un des principaux défauts de Pluto - son impossibilité de parler.

Note
4/5
Malgré une certaine routine qui semblait s'être installée au fil des années dans la série, Bone Bandit est l'exception qui confirme la règle. Avec des personnages débordant toujours d'énergie, il se veut un court métrage divertissant du début à la fin, toujours plaisant à voir et à revoir.

Détails
Date de sortie : 30 avril 1948 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Charles A. Nichols

Animation :
George Nicholas
Jerry Hathcock
George Kreisl
Sandy Strother
Art Landy (backgrounds)
Karl Karpé (layout)

Scénario :
Art Scott
Sterling Sturdevant

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Pinto Colvig (Pluto)

L'équipe
img
Oliver Wallace
Compositeur
img
Pinto Colvig
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item