tresorsdisney
Chargement...

Newman's Laugh-O-grams (Les Rigologrammes de Newman) (1921)

Résumé Walt Disney réalise plusieurs animations derrière son bureau montrant les problèmes locaux que rencontre Kansas City... Analyse...


Résumé
Walt Disney réalise plusieurs animations derrière son bureau montrant les problèmes locaux que rencontre Kansas City...

Analyse
Les prémices de la naissance du studio Laugh-o-gram remontent au tournant de l'année 1919. A cette date, Walt et son ami Ub Iwerks viennent tout juste d'être licenciés de la société publicitaire Pesmen-Rubin Commercial Art Studio où ils travaillaient jusqu'en décembre ; après quelques temps, les deux amis finiront par trouver un autre emploi à la Kansas City Film Ad Company, une entreprise qui fournissait des présentations publicitaires à Newman Theater de Kansas City.

Le jeune homme âgé de 19 ans, déjà passionné par l'animation, se lança alors dans la réalisation de petites séquences live et animées, souvent à l'état d'ébauches, cherchant de son mieux à améliorer la qualité de l'image. Avec une caméra prêtée par son patron de la Film Ad Company, Walt mettait à profit ses week-ends pour filmer ses scènes dans un garage familial situé au 3028 Bellefontaine Avenue.

Après plus d'un an passé à travaillé à la Kansas City Film Ad Company, Walt se sentait prêt à lancer, début 1921, son projet de films animés "Newman's Laugh-O-grams". Déterminé à percer dans le domaine de l'animation, le jeune homme se rapprocha début 1920 de Milton Feld, un manager de Newman Theater dirigeant trois salles de cinémas à Kansas City, afin de lui proposer de réaliser des petites séquences animées d'une durée d'une minute chacune.

Les Newman's Laugh-O-grams abordaient l'actualité locale de Kansas City avec un regard amusé, tels que que la hausse de la criminalité ou la corruption des policiers municipaux, mélangeant à la fois la publicité à une sorte d'humour locale. D'autres films de la mini-série traiteront ainsi du problème des transports ou encore celui des rues mal entretenues de Kansas City. Il faut croire aussi que certains de ces sujets ont été proposés par Milton Feld.

Dans le pilote de la série, Walt, après un bref passage à l'écran, aborde ainsi dans une scène qu'il a entièrement animée, "Kansas City Spring Clean Up", le scandale de la corruption des policiers de la ville survenu à l'hiver 1920-1921 et relaté dans un article du Kansas City Star de février 1921. Cette scène est remarquable parce qu'il s'agit de la toute première animée entièrement par Walt Disney ; même si elle n'est pas particulièrement réussie techniquement, elle a pu amuser les spectateurs lassés par ce scandale.  

Walt apparaît en personne dans le premier film de la série, jouant son propre rôle, celui d'un jeune animateur ambitieux, en train de fumer la pipe, et travaillant dur sur ses dessins. Cette image publique sera d'ailleurs véhiculée dans l'une des rares bobines ayant survécu à travers les âges parmi tous les petits films de la série Newman's Laugh-O-grams, mais aussi transmise dans les cartes de visites distribuées par Walt, dans lesquelles le jeune homme s'était caricaturé en cartoonist, produisant de nombreux dessins.

Le 20 mars 1921, le Newman Theater de Kansas City diffusait la bobine d'essai réalisée par Disney, juste avant le film "Mama's Affair". Après avoir apprécié cette première ébauche, et le public ayant été conquit par le petit film, Milton Feld commanda d'autres bobines auprès de Disney. Le jeune homme, qui travaillait à la Film Ad le jour, se rendit bientôt à l'évidence; il devait recruter de nouveaux animateurs et des apprentis afin de pouvoir répondre à la demande. Walt passa donc une annonce dans le journal, recherchant des apprentis cartoonists et leur proposant une expérience à défaut de pouvoir leur offrir une rémunération.

Rudolf Ising, un des premiers apprentis embauché par Disney, sera ainsi à l'origine de nombreux films des Newman's Laugh-O-grams, dessinant le jour tandis que Walt, toujours employé à la Kansas City Film Ad Company, avançait le travail la nuit. Ising venu prêter main forte à Disney, la cadence de production des Newman's Laugh-O-grams aurait ainsi été estimée à un film d'une minute environ produit chaque semaine. Ising se souviendra plus tard que Walt avait appelé ce petit studio Kay-Cee Studios, en référence à Kansas City.

Dans les mois qui suivirent, ces petits films, qu'on estime à environ une douzaine au total, étaient projetés occasionnellement dans les Newsman's Theater de Kansas City, lorsque Disney les produisait lui même à la main ; par la suite, ils furent diffusés sous forme de segments entre les actualités filmées News and Views, projetées dans les trois cinémas de la ville.

Walt fournit d'autres contributions pour Newman's Theater ; pour la semaine anniversaire du cinéma, Disney fournit ainsi plusieurs animations de stars de cinéma sortant d'un gâteau d'anniversaire. A la demande de Feld, Disney inventa un personnage animé, Professor Whosis, qui apparaîtrait à l'écran afin d'inciter le public à ne pas lire les sous-titres des films muets à haute voix dans la salle pendant la projection, afin de ne pas gêner les autres spectateurs.

Mauvais négociateur, Walt avait hélas conclut un contrat peu avantageux avec Newman, lui permettant tout juste de payer le prix de ses bobines. Mais le jeune homme, s'étant aperçu de la situation peu après, voyait la chose du bon côté, estimant que c'était le prix payé pour devenir son expérience. Avec ses Newman's Laugh-O-grams, Walt acquit une certaine renommée auprès du public local et attira à lui de nombreux investisseurs au moment de lancer sa société.

Le succès des Newman's Laugh-O-grams persuada ainsi Iwerks et Disney de quitter leur job à la Kansas City Film Ad Company quelques mois plus tard pour se lancer à temps plein dans l'aventure des Laugh-O-grams. Aidé par Frank L. Newman, l'homme à la tête de la chaîne des cinémas Newman, et entouré de plusieurs apprentis animateurs, Walt créa son propre studio, le "Laugh-O-grams Films, Inc" en mai 1922. A la suite de Little Red Riding Hood, un cartoon inspiré du conte du Petit Chaperon Rouge, Disney poursuivit la production de toute une série de courts métrages muets, les Laugh-O-grams, basés sur l'adaptation parodique des contes de fées à la manière des cartoons Aesop’s Fables de Paul Terry.

Alors que la plupart des films de la mini-série Newman's Laugh-O-grams ont été perdus, seule subsiste aujourd'hui la bobine d'essai projetée le 20 mars 1921, conservée très précieusement. La raison de cette perte de la plupart des bobines est simple, quoique très surprenante ; en effet, lorsqu'un film avait fini son temps de passage à l'écran, sa bobine était purement détruite. D'autant qu'il n'était alors pas du tout envisagé de les conserver à l'avenir, problème de place oblige...

Note
4/5

Détails
Date de sortie : 20 mars 1921 (États Unis) au Newman Theater à Kansas City
Noir & Blanc (muet)

Réalisation :
Walt Disney

Animation :
Walt Disney

Acteurs "live" :
Walt Disney
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item