tresorsdisney
Chargement...

Trombone Trouble (Donald joue du trombone) (1944)

Résumé Pat joue du trombone bruyamment en pleine nuit, ce qui a pour conséquence de réveiller Donald et de mettre en colère les dieux ...



Résumé
Pat joue du trombone bruyamment en pleine nuit, ce qui a pour conséquence de réveiller Donald et de mettre en colère les dieux Jupiter et Vulcain. Afin de mettre Pat hors d'état de nuire, les divinités apportent leur aide à Donald qui ne peux, lui non plus, supporter plus longtemps ce vacarme...

Analyse
C'est sûrement la première fois que Donald est aidé par les dieux pour lutter contre le tapage nocturne causé par Pat ! Les deux ennemis de toujours se retrouvent ici voisins de quartier, habitant chacun une maison l'une à côté de l'autre, et la cohabitation se révèle bientôt explosive. Pete jouant du trombone à une heure tardive réussit non seulement à agacer son voisin Donald, qui réagit au quart de tour en allant le voir pour réclamer le silence, mais aussi les dieux Vulcain et Jupiter. Pour faire cesser tout ce tapage, les divinités décident de donner un coup de pouce à Donald en lui prêtant des supers-pouvoirs, un soutien qui se retournera finalement contre eux à la fin, le canard se révélant être un aussi piètre joueur de trombone que son voisin...

Ce type de scénario, dans le pur esprit "Donald/Lagrogne" des comics, est l'occasion de plus de pointer à nouveau la rivalité entre ceux qui combattaient quelques mois plus tôt côte à côte dans l'armée. L'année 1944 marque en effet un tournant dans la série, Donald endossant plus rarement son uniforme (excepté dans Commando Duck, le dernier court métrage de guerre où il apparaît comme soldat combattant les Japonais) au profit d'un retour à la vie civile. Il faut croire que les années passées à faire la guerre n'ont pas adouci le tempérament explosif de Donald...

Carl Barks, un des scénaristes de Trombone Trouble pour lequel il a aussi dessiné les storyboards, avait le talent de mettre en lumière le caractère démoniaque et sombre de Donald ; lorsque le canard comprend qu'on lui a prêté des supers-pouvoirs, on le découvre complètement transformé, ravi de voir quelle leçon il va bien pouvoir donner à Pat dans le but de se venger. A l'origine, Trombone Trouble devait s'appeler "Superduck", se voulant clairement une parodie de Superman façon Donald.

Une des raisons pour lesquelles ce titre n'a pas été retenu est que, dans le contexte de la seconde guerre mondiale où l'Amérique était encore beaucoup impliquée, certains ont commencé à douter du pouvoir de destruction qui serait déclenché pour gagner le conflit. Barks a ainsi projeté ces doutes sur Donald : alors qu'avant, il se défendait face à un ennemi supérieur à lui, le canard devient ici aussi malicieux que Pete . Trombone Trouble est ainsi un des rares courts métrages où Donald a gain de cause à la fin de l'histoire en réussissant à mettre Pat hors d'état de nuire...

Note
3.5/5

Détails
Date de sortie : 18 février 1944 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Titre du projet : "Superduck"

Réalisation :
Jack King

Animation :
Ed Love
Paul Allen
Ray Patterson
Andy Engman

Scénario :
Jack Hannah
Carl Barks

Voix originales :
Clarence Nash (Donald Duck)
Billy Bletcher (Pat)
John McLeish (Jupiter / Vulcain)

L'équipe
img
Jack King Réalisateur
img
Jack Hannah Scénariste
img
Clarence Nash
Voix originale
img
Billy Bletcher
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item