Chargement...

The Ol' Swimmin' Hole (1928)

Résumé Oswald et ses amis se baignent dans un plan d'eau : ils utilisent le corps d'une mule comme un toboggan, font des plong...



Résumé
Oswald et ses amis se baignent dans un plan d'eau : ils utilisent le corps d'une mule comme un toboggan, font des plongeons et subtilisent les bretelles du sheriff endormi pour en faire une balançoire...

Analyse
Après les débuts d'Oswald au printemps 1927, la série du lapin connaissait, au fil des mois, un grand succès auprès du public. Les quelques remous rencontrés par Disney lors du lancement de la série semblaient à présent loin derrière. Les films d'Oswald, pleins d'humour et de gags visuels, attiraient inévitablement une audience croissante dans tout le pays, à commencer par les animateurs de New York, et permirent peu à peu aux studios de consolider leur situation financière.

The Ol' Swimmin Hole, comme les autres courts métrages du lapin, semble donner une tournure quasi-enfantine à Oswald et ses amis. On se souvient que le personnage avait subit de nombreuses critiques à ses débuts, du fait de son âge considéré comme trop avancé et de son manque de réactivité. Walt avait alors remédié au problème en rajeunissant dans les grandes lignes le lapin et en lui donnant une allure plus dynamique à chacune de ses nouvelles aventures.

La diffusion des cartoons d'Oswald par Universal avait apporté un vrai gage de qualité pour la série mais aussi pour le jeune studio Disney. Les courts métrages du "lucky rabbit" étaient ainsi diffusés régulièrement au Colony Theater de New York, un petit cinéma très prestigieux loué par Universal. Autre signe du succès de la série : son merchandising. Oswald était ainsi le premier personnage de Disney à bénéficier de produits qui lui étaient entièrement dédiés, et ce grâce à la politique d'Universal d'exploitation de ses films. Sous l'impulsion de la major, plusieurs produits dérivés d'Oswald destinés aux enfants furent ainsi commercialisés dés l'été 1927 : des barres au chocolat au très élaboré ensemble de pochoirs à l'effigie du lapin.

Peu après la sortie de The Ol' Swimmin' Hole en février 1928, Walt et sa femme Lilian Disney prenaient le train pour New York, pleins de confiance, en vue de négocier le terme du futur contrat Oswald avec Charles Mintz de Winkler Productions. Cette rencontre se révélera être un revers pour Walt, contraint de se séparer de son lapin au bénéfice de Mintz et d'Universal. A l'exemple de nombreux cartoons d'Oswald sortis en 1928 (Africa Before Dark, Hot Dog...), la bobine de The Ol' Swimmin Hole reste, malheureusement, toujours introuvable à ce jour. Seule une affiche réalisée afin de promouvoir la sortie du film permet d'authentifier son existence au sein de la série Oswald le lapin chanceux...

Note
3/5

Détails
Date de sortie : 6 février 1928 (États Unis) par Universal Pictures
Noir & Blanc (muet)

Autre titre : The Ole' Swimmin' 'Ole

Autre(s) date(s) :
22 octobre 1927 : fin de la production
17 janvier 1928 : dépôt de copyright par Universal

Réalisation :
Walt Disney

Animation :
Hugh Harman
Rollin "Ham" Hamilton

Caméra :
Mike Marcus

L'équipe
img
Hugh Harman Animateur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item