Chargement...

Chef Donald (Donald Cuistot) (1941)

Résumé En écoutant une émission de cuisine à la radio, Donald essaye de préparer des gaufres. Par accident, il mélange de la colle ave...



Résumé
En écoutant une émission de cuisine à la radio, Donald essaye de préparer des gaufres. Par accident, il mélange de la colle avec les autres ingrédients de la recette...

Analyse
Selon l'analyse de l'animateur John Grant, Chef Donald incarne, par ses nombreux gags et la grande simplicité de son scénario, l'âge d'or de la série mais aussi le grand chef d'oeuvre de Jack King, le réalisateur du court métrage. Au faite de sa popularité, le canard y est en effet plus divertissant que jamais ; en réalité, Donald n'a jamais, tout au long des années 1940, délaissé la cuisine : il retournera à nouveau derrière les fourneaux dans The Plastics Inventor (1944) où il tentera, d'après les recommandations du speaker de la radio, de construire un avion en plastique avec une recette de cuisine très particulière. Donald met du temps avant de s’apercevoir ce qu'il ne va pas et, comme le résultat attendu n'est hélas pas à la hauteur, il finit toujours par sortir de ses gonds.

Chef Donald est à la série Donald ce que la série How to est à Dingo, le canard faisant l'exact inverse de ce qu'il faudrait faire pour sa recette ; incarnant la voix du speaker à la radio incitant Donald à cuisiner des gaufres, Old Mother Mallard est, en réalité, une parodie des cuisiniers qui diffusaient des émissions pendant l'âge d'or de la radio.

Note
4/5
Face à un Donald colérique, de mauvaise foi mais toujours très drôle, avec une animation vibrante rudement bien menée, l'histoire de Chef Donald se hisse au niveau des meilleurs classiques de la série ; en plus d'une comédie divertissante, il est sûrement aussi une des meilleures illustrations de l'humour slapstick de Donald.

Détails
Date de sortie : 5 décembre 1941 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Jack King
Bob Newman (assistant réalisateur)

Animation :
Paul Allen
Jim Armstrong
Ed Love
Judge Whitaker
Lee Morehouse
Walt Clinton
Bill Herwig (layout)

Scénario :
Carl Barks
Jack Hannah (storyman)

Musique originale :
Charles Wolcott
Leigh Harline ("I've Got No Strings")

Voix originales :
Clarence Nash (Donald)

L'équipe
img
Jack King Réalisateur
img
Jack Hannah Scénariste
img
Leigh Harline
Compositeur
img
Clarence Nash
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item