Chargement...

The Spider and the Fly (1931)

Résumé Dans une cuisine, la vie paisible d'un couple de mouches est menacée par la venue d'une araignée, bien décidée à capturer ...


Résumé
Dans une cuisine, la vie paisible d'un couple de mouches est menacée par la venue d'une araignée, bien décidée à capturer ses proies...

Analyse
Si Mickey pouvait bénéficier d'une popularité grandissante au début des années 1930 du fait de son personnage emblématique, force est de constater que la série Silly Symphonies s'était fait connaître comme le lieu des évolutions artistiques et musicales des studios. Plusieurs critiques de cinéma allaient même jusqu'à dire que les Silly Symphonies surpassaient de loin la souris en terme d'imagination et de créativité, de divertissement musical ou d'émotion. Un article de The New Yorker en 1931 considérait que la série "était de loin la plus grande des productions de Disney... L'imagination de Disney était plus libre de se déplacer que dans la série plus formelle de la souris." The New York Herald Tribune saluait quant à lui "leur humour habile et étonnamment rabelaisien", probablement une des raisons principales de leur accueil enthousiaste selon le tabloïd.

Chaque nouveau court métrage était ainsi l'occasion d'innover de nouvelles techniques d'animation, imaginer de nouvelles histoires, et même de tester de nouvelles façons de travail puisque The Spider and the Fly nécessita la mise sur pied de deux équipes d'animation dont l'une menée par Wilfred Jackson et l'autre par Ben Sharpsteen. Cette organisation en équipes mise au point en 1931 permettaient de former les apprentis aux côtés d'animateurs confirmés, et de répartir les scènes d'animation entre les animateurs. Dans The Spider and the Fly, la scène de début où les mouches se trouvent dans la cuisine, a été animé par l'équipe de Sharpsteen et les autres scènes par l'équipe principale.

Dans les premières années de production de la série, certaines histoires traitaient d'objets qui s'animaient par la magie de l'animation, et d'autres faisaient pour sujet principal des petits animaux comme les insectes, et c'est le cas de ce court métrage. A partir de 1931, les animateurs ont commencé à puiser dans les contes populaires, la mythologie et les légendes pour leurs histoires ; c'est le cas du poème The Spider and the Fly (1829) imaginé par Mary Howitt qui a ici servi d'inspiration. L'histoire veut qu'une araignée utilise tous les moyens de séduction pour capturer une petite mouche naïve et imprudente, qui ne survivra hélas pas à ce piège tendu. Le court métrage éponyme de Disney a bien évidemment gommé cette fin tragique en prenant clairement parti pour les mouches qui sont les véritables héroïnes de The Spider and the Fly.

Les personnages des symphonies folâtres n'étaient jamais les mêmes d'une histoire à une autre, à une exception près puisque l'araignée est un personnage déjà apparu dans Egyptian Melodies et dans d'autres histoires avant lui comme Hell's Bells (1929) ou Midnight in a Toy Shop (1930). Le scénario de The Spider and the Fly est très simple mais c'est sûrement l'un des exemples les plus clairs traitant de la lutte entre le fort et le faible, l'araignée et la mouche. D'autres courts métrages après lui comme The Ugly Duckling (1931) ou Three Blind Mouseketeers (1936) reprendront à leur compte ce thème de l'agresseur contre l'opprimé, lequel finit toujours par triompher à la fin.

Note
3.5/5

Détails
Date de sortie : 16 octobre 1931 (États Unis) par Columbia Pictures
Noir & Blanc

Autre(s) date(s) :
15 au 28 octobre 1931 : première à Los Angeles au Carthay Circle Theater
19 octobre 1931 : première à New York au Roxy Theater
19 octobre 1931 : dépôt de copyright
23 octobre 1931 ?

Réalisation :
Wilfred Jackson

Animation :
- équipe principale :
Les Clark
Rudy Zamora
Dick Lundy
Johnny Cannon
Albert Hurter

- équipe de Ben Sharpsteen :
Harry Reeves
Bill Mason
George Grandpre
Jack Cutting
Dick Williams
Charles Hutchinson
Tat
Frank Tipper
Charles Byrne
Chuck Couch
Marvin Woodward
Joe D'Igalo
Hardie Gramatky

Layout :
Charles Philippi

Background :
Carlos Manriquez
Emil Flohri
Mique Nelson

Musique originale :
Frank Churchill
Bert Lewis

L'équipe
img
Wilfred Jackson Réalisateur
img
Les Clark Animateur
img
Dick Lundy Animateur
img
Frank Churchill
Compositeur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item