tresorsdisney
Chargement...

The Olympic Champ (Dingo champion olympique) (1942)

Résumé Dingo présente les différents sports pratiqués aux J.O depuis l'Antiquité, en commençant son exposé par la tradition du por...



Résumé
Dingo présente les différents sports pratiqués aux J.O depuis l'Antiquité, en commençant son exposé par la tradition du porteur de la flamme olympique...

Analyse
Le champion olympique passait pour le plus grand athlète de tout le monde antique. Puis est arrivé Dingo ! C'est en 1942 que les studios Disney s'intéressent aux Jeux Olympiques avec la production du court métrage The Olympic Champ dans lequel Goofy est amené à pratiquer tour à tour la course à pied, le saut à la perche ou encore le lancer de marteau. Après How to play Baseball qui avait ouvert la voie aux sports en équipe dans les petits films, The Olympic Champ reprend ainsi à son compte ce thème en misant sur les déboires de Dingo, qui comme à son habitude, fait l'inverse de qu'il faudrait faire en toutes circonstances.

Tout au long de l'histoire, et ce n'est pas une nouveauté pour la série How to, Dingo est entièrement muet, se contentant de réaliser des exploits narrés par la voix de John McLeish. Ceci pour une raison simple : après le départ de Pinto Colvig, qui doublait jusqu'en 1937 la voix originale de Goofy, les animateurs ont dû imaginer un format de type éducatif pour la série et le personnage ; ils firent appel à John McLeish pour la voix-off du narrateur ce qui permit de réduire en grande partie les dialogues de Dingo. Ce nouveau format mit au point par Jack Kinney plaisait au public et, même après le retour de son doubleur initial en 1941, la série How to continua à suivre son chemin.

Une des nouveautés de la série pour le personnage du Goof était les gags d'action. Les situations comiques n'étaient plus basées sur un seul événement en particulier mais sur la façon dont le personnage se déplaçait et sur un temps plus long. Dans la scène où Dingo essaye de sauter les haies les unes après les autres à la façon d'un grand coureur, il se prend les jambes dans toutes les haies et la démonstration se termine dans le chaos.

Note
4/5
Narré sur le ton de l'humour et de l'auto-dérision, The Olympic Champ ne peut être que drôle et divertissant à regarder. Le narrateur se joue littéralement de Dingo, lequel perd très souvent pied, mais fort heureusement la fin de l'histoire réserve une surprise inattendue à notre champion olympique. L'énergie déployée par Dingo tout au long de l'intrigue se trouve ainsi récompensée...

Détails
Date de sortie : 9 octobre 1942 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Jack Kinney
Lou Debney (assistant réalisateur)

Animation :
James Moore
Ken Peterson
Archie Robin ?
Bernard Wolf ?
Don DaGradi (layout)

Effets visuels :
Edwin Aardal
Andy Engman
Dan MacManus
Joshua Meador
Frank Onaitis
Ed Parks
Reuben Timmins
Don Tobin

Musique originale :
Paul J. Smith

Voix originales :
John McLeish (narrateur)
George Johnson (Dingo)

L'équipe
img
Paul J. Smith
Compositeur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item