Chargement...

The Whoopee Party (1932)

Résumé Mickey et Minnie organisent une fête et ont invité tous leurs amis. Dans le salon, Minnie joue du piano et Clarabelle du violon...



Résumé
Mickey et Minnie organisent une fête et ont invité tous leurs amis. Dans le salon, Minnie joue du piano et Clarabelle du violon pour amuser les convives, pendant que Mickey, Dippy Dawg et Horace préparent les collations en cuisine dans la joie et la bonne humeur. Alors que la fête bat son plein dans la maison, chemises, tasses et autres objets s'invitent de la partie et sèment le désordre jusqu'au moment où la police fait irruption...

Analyse
Mickey régnait sur le monde en 1932, c'était l'homme ou plutôt la souris de la situation ; adulé par les enfants comme les adultes, vénéré dans les magazines de tout le pays, la petite souris faisait rire partout où elle se produisait dans les salles de cinéma où, plus que le film, c'était désormais le court métrage de Mickey que les gens venaient voir. "What ! No Mickey Mouse ?" était devenue l'antienne des fans, étonnés de ne pas voir le nouveau cartoon de la souris projeté avant le film dans le cinéma.

La popularité de Mickey était telle qu'il reçut la même année, en 1932, à l'occasion de la cinquième cérémonie des Academy Award, une nomination pour son court métrage Mickey's Orphans (1931). Le club qui lui était entièrement consacré, Mickey Mouse Club, atteignit cette année-là le million de membres. Son succès croissant auprès des enfants, qui faisait de Mickey un véritable héros, l'obligeait à abandonner les mauvaises actions qu'il avait accomplit à ses débuts, pour devenir un exemple auprès des jeunes générations.

Comme l'avait si bien dit Walt Disney dans un article de presse The Cartoon's Contribution to Children à propos du but principal de ses films vis-à-vis des enfants : quand un nouveau court métrage de Mickey sort, "nous ne sommes pas inquiets quant à savoir si le film fera des enfants des hommes ou des femmes meilleurs, ou si cela sera conforme aux théories éclairées sur la psychologie de l'enfant. Ce n'est pas notre travail d'enseigner, d'inculquer la morale ou d'améliorer quoique ce soit, excepté nos films."

Si Mickey a un peu de philosophie pratique à offrir à la jeune génération, c'est de continuer à essayer. C'est ce pourquoi nous faisons des courts métrages d'animation - Walt Disney



En 1932, Disney vient tout juste de changer de distributeur, ayant préféré quitter la Columbia Pictures pour son concurrent United Artists. Le contrat commencé en juin prévoyait la livraison de quelques treize cartoons de Mickey ; les bénéfices entre Disney et la major se répartissaient ainsi selon une échelle variable : 70 pourcent Disney et 30 pourcent UA sur les premiers $50,000 de bénéfices sur chaque dessin animé, puis 30 pourcent Disney et 70 pourcent UA sur tout ce qui dépassait $75,000.

Pour faire face à des coûts de production toujours plus élevés, de l'ordre de $10,000 en moyenne pour un seul Mickey, et rationaliser le travail de ses équipes, Walt entreprit certaines techniques scénaristiques, qui lui permettraient de rogner sur le budget et de gagner du temps, comme celle de réutiliser certaines séquences avec des personnages sur d'autres courts métrages. Une partie de la scène où Mickey danse avec Patricia Pig a ainsi directement été tirée de The Shindig (La Fête joyeuse, 1930).  

Celui qui prend l'apparence de Dingo dans The Whoopy Party s'appelle en réalité Dippy Dawg à ce moment de la série. Apparu pour la première fois à l'écran quelques semaines plus tôt dans Mickey's Revue, les animateurs trouvaient ce personnage très atypique ; il ne faisait rien comme les autres et accumulait les bourdes ce qui faisait éclater de rire les spectateurs, ce pourquoi les animateurs ont décidé d'en faire un personnage important dans le cercle d'amis de Mickey.

L'année de ses premiers rôles, l'apparence de Dippy Dawg a été rajeunie dans les grandes lignes, afin de mieux faire coller le personnage à ce qu'il était vraiment. Cette conception sera plus ou moins une constante jusqu'en 1935 avec la sortie du Mickey Mouse "On Ice". The Whoopy Party laisse aussi place à deux autres personnages bien connus dans la série, Horace et Clarabelle.

Note
4/5
Servi par un scénario dynamique et des personnages survoltés, ainsi qu'une ambiance généralement festive, The Whoopy Party est un court métrage musical pour le moins étonnant, ne serait-ce que pour la scène finale qui réserve une bonne surprise. Réalisé avec un budget assez serré, il remplit cela dit parfaitement bien son objectif de divertir et d'amuser.

Détails
Date de sortie : 17 septembre 1932 (États Unis) par United Artists
Noir & Blanc

Réalisation :
Wilfred Jackson

Animation :
David Hand
Johnny Cannon
Les Clark
Frenchy de Tremaudan
Norm Ferguson
Hardie Gramatky
Kevin Donnelly
Ben Sharpsteen
Jack King
Tom Palmer
Dick Lundy

Musique originale :
Frank Churchill
"Sweet Rosie O'Grady"
"Running Wild" by A.H. Gibbs, Joe Grey, and Leo Wood
"The Maple Leaf Rag" by Scott Joplin

Voix originales :
Walt Disney (Mickey)
Marcellite Garner (Minnie)
Pinto Colvig (Dingo as Dippy Dawg)

L'équipe
img
Wilfred Jackson Réalisateur
img
David Hand Animateur
img
Les Clark Animateur
img
Jack King Animateur
img
Dick Lundy Animateur
img
Frank Churchill
Compositeur
img
Marcellite Garner
Voix originale
img
Pinto Colvig
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item