tresorsdisney
Chargement...

The Steeplechase (1933)

Résumé Le colonel Rolf Rolfe a parié son dernier dollar sur un cheval, Thunderbolt, en vue de la course qui se prépare. Mais quelques tem...


Résumé
Le colonel Rolf Rolfe a parié son dernier dollar sur un cheval, Thunderbolt, en vue de la course qui se prépare. Mais quelques temps avant le début de la compétition, le cheval se retrouve ivre après avoir bu de l'alcool. Après avoir tout tenté pour le remettre en forme, Mickey doit se rendre à l'évidence : il lui faut trouver une autre monture pour la course d'obstacles...

Analyse
En 1933, Mickey est déjà le personnage populaire qu'on connaît aujourd'hui. Cinq ans seulement ont en effet suffit à le projeter au devant de la scène, que ce soit dans les dessins animés, à travers le Mickey Mouse Club ou encore grâce au merchandising qui lui est entièrement dédié (montres, poupées, livres, etc...), sans compter les magazines et autres comics books. Une étape supplémentaire est franchie au début des années 1930 avec la reconnaissance de la souris à l'international. Mickey connaît alors une gloire sans précédent pour un personnage de dessin animé dans toute l'histoire du cinéma.

Le passage de la série Silly Symphonies à la couleur en 1932 (Flowers and Trees) avait certes représenté une grande innovation pour l'époque en terme de technique mais avait aussi suscité un regain d'intérêt pour la série phare des studios Disney. En dépit de ce pas de géant réalisé dans le domaine de l'animation, la série Mickey était si populaire auprès du public, même en noir et blanc, que Disney ne tenait pas à la produire en couleur dans l'immédiat.

C'est surtout à Fred Moore que l'on doit l'évolution stylistique de Mickey des années 1932-1933. Alors que ses collègues traçaient trois cercles pour dessiner Mickey, Moore conçut le personnage de façon plus souple, dont le corps ressemblait à une forme de poire. Lorsque Walt prit connaissance des croquis de Fred Moore, il aurait dit : "à partir de maintenant, c'est comme ça que je veux que Mickey soit dessiné." L'animateur modifiera aussi quelques détails de l'apparence de Mickey pour lui donner plus de personnalité, en remplaçant ainsi les points noirs dans ses yeux par des pupilles ou en redessinant légèrement les oreilles et les mains de la souris.

Le scénario imaginé pour cette aventure s'éloignait beaucoup des histoires classiques avec Minnie dans lesquelles son ami de toujours devait la sauver des griffes de Pat. Minnie apparaît ici pendant de courts instants et occupe un rôle de quasi figuration tout au long de l'histoire. Le scénario The Steeplechase semble d'ailleurs s'inspirer tout droit de Mickey Mouse and his horse Tanglefoot, une bande dessinée imaginée et dessinée par Floyd Gottfredson parue entre juin et octobre 1933. Le colonel Rolfe de The Steeplechase y jouait alors le rôle d'un juge bougon...

Note
3.5/5
Alors que pour d'autres courts métrages abordant le thème de la course à cheval, il était souvent question de banalité en termes de gags et de scénario, The Steeplechase parvient à s'en démarquer nettement, avec des gags très amusants et par la même occasion un Mickey pour le moins sportif qui a revêtu un costume de jockey.

Détails
Date de sortie : 30 septembre 1933 (États Unis) par United Artists
Noir & Blanc
Autre titre : "Mickey's Trick Horse"

Réalisation :
Burt Gillett

Animation :
Fred Moore
Dick Huemer
Les Clark
Ed Love
Art Babbitt
Johnny Cannon
Frenchy de Tremaudan
Clyde Geronimi

Musique originale :
Frank Churchill

Voix originales :
Walt Disney (Mickey)
Marcellite Garner (Minnie)
Pinto Colvig (Colonel Rolf Rolfe)

L'équipe
img
Burt Gillett Réalisateur
img
Les Clark Animateur
img
Clyde Geronimi Animateur
img
Frank Churchill
Compositeur
img
Marcellite Garner
Voix originale
img
Pinto Colvig
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item