tresorsdisney
Chargement...

Dumb Bell of the Yukon (Donald dans le Grand Nord) (1946)

Résumé Donald part dans le grand nord à la recherche d'un ourson afin de réaliser un manteau de fourrure pour Daisy... Analyse ...



Résumé
Donald part dans le grand nord à la recherche d'un ourson afin de réaliser un manteau de fourrure pour Daisy...

Analyse
L'année 1946 ne rima pas, hélas, avec la stabilité financière des studios Disney ; avec la fin de la production des films de propagande commandés par le gouvernement en temps de guerre, et un marché extérieur encore très réticent, la firme dut compter essentiellement sur le marché américain pour ses recettes sur les courts et longs métrages d'animation. Avec les ressorties salutaires de Snow White and The Seven Dwarfs et Pinocchio en 1945-1946, le studio évita de justesse la catastrophe.

En mars 1946, Roy demanda à RKO une avance de près d'un million de dollars sur les revenus de distribution des films Disney à l'étranger, dont la sortie, empêchée pendant la guerre, était maintenant compromise par des restrictions monétaires. En août, le studio mis au point un plan de licenciement et se sépara d'environ 459 salariés, n'en gardant que 614 dans la société ; le nombre total d'employés était maintenant tombé sous la barre des 800, soit les deux tiers de l'effectif total avant guerre, ce qui aggrava encore les rapports, déjà tendus, entre salariés et la direction.

Les courts métrages produits à cette période coûtaient presque deux fois plus cher que les cartoons des studios concurrents. Dés 1946, les frères Disney se sont aperçus que les courts métrages n'étaient plus une aussi bonne affaire qu'auparavant. Ce désintérêt amena certains animateurs, restés sur le fil, à n'avoir aucun travail ou à refaire ce qu'ils avaient déjà fait. Toutefois, excepté en 1938 où il avait délégué la production des courts métrages à David Hand, Walt Disney était toujours très impliqué dans ce département, assistant la plupart du temps aux réunions finales.

A la fin de l'année 1946, il était devenu clair que les studios produiraient de moins en moins de courts métrages traditionnels, comme Donald Duck et Mickey Mouse, devenus moins rentables, et se destineraient dorénavant à des cartoons intégrés, prenant la forme de séquences, dans des longs métrages comme Make Mine Music et Song of the South.

Dumb Bell of the Yukon fait la part belle à Daisy - et pourtant on ne la voit presque à aucun moment dans le film, à l'exception d'une carte postale qui nous fait comprendre la raison de la présence du canard dans le grand nord. Dans sa lettre, Daisy demande tout simplement au canard de partir affronter les températures quasi polaires du Yukon afin de trouver l'ourson rare qui servira de matière première à son futur manteau. Malgré son humeur colérique, il faut bien reconnaître une grande qualité de Donald montrée dans Dumb Bell of the Yukon : sa patience face aux caprices de sa petite amie !

Afin de faire face aux situations périlleuses, ou plutôt se sortir d'un mauvais pas, le canard se prête tout au long du court métrage à des jeux de rôle pour le moins ingénieux, en se déguisant en ours pour échapper à la mère du bébé qu'il a kidnappé. L'ourson capturé ne semble pas bien comprendre les intentions inavouables et ignobles de Donald ; le tuer pour le transformer en manteau pour l'hiver. Heureusement, et on le devine facilement, le chasseur du Yukon ne franchira pas la ligne rouge devant ce mignon petit ours.

Note
3.5/5
Dumb Bell of the Yukon nous emmène de gags en péripéties, sans jamais dévier d'un cil de la ligne traditionnelle des courts métrages de la série. Une scène montrant Donald pendu, emprisonné dans son propre piège destiné à l'ourson, a d'ailleurs été censurée avant la sortie du film, sans doute pour éviter que les enfants reproduisent de tels gestes dans la réalité...

Détails
Date de sortie : 30 août 1946 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Autre(s) date(s)
16 août au 5 septembre 1946 : première au Grauman's Chinese Theater à Los Angeles avant le film "Centennial Summer" ?

Autre titre : Dumbell of the Yukon

Réalisation :
Jack King

Animation :
Edwin Aardal
Fred Kopietz
Sandy Strother
Don Towsley
Ernie Nordli (layout & background)

Scénario :
Harry Reeves
Homer Brightman

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Clarence Nash (Donald)

L'équipe
img
Jack King Réalisateur
img
Oliver Wallace
Compositeur
img
Clarence Nash
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item