Chargement...

Frolicking Fish (1930)

Résumé Dans les profondeurs de la mer, poissons, hippocampes et autres animaux aquatiques dansent et jouent de la musique quand une pieuv...


Résumé
Dans les profondeurs de la mer, poissons, hippocampes et autres animaux aquatiques dansent et jouent de la musique quand une pieuvre "effrayante" vient troubler les festivités...

Analyse
En 1929, le studio inaugura une série de petits films d'animation baptisée silly symphonies qui, comme son nom l'indique, devait mettre non seulement l'accent sur la musique mais aussi recourir aux toutes dernières innovations techniques et artistiques en matière d'animation et en expérimenter de nouvelles. Le but était d'explorer les possibilités artistiques offertes par l'animation, étant donné que de tels plans étaient quasi impossibles à réaliser en live action. Les Silly Symphonies surpassaient de loin ce que réalisait la concurrence à l'époque, laquelle pour rattraper son retard, commença à imaginer des séries d'animation basées sur le même principe (Merry Melodies, Happy Harmonies...).


Frolicking Fish reprend les grandes lignes des premières Silly Symphonies (scénario quasi inexistant, aucun personnage récurrent, musique omniprésente...) en imposant un style très aquatique mais hélas trop attendu ; rien de très original en effet de présenter les poissons et autres crustacés de la mer se trémousser au fond de l'océan tandis qu'un danger au loin menace la fête. La pieuvre est peut être l'un des rares personnages marquant de l'histoire, au même titre que l'avaient été Satan dans Hell's Bells ou le lion dans Cannibal Capers.

L'animation de Frolicking Fish est quant à elle remarquable et marque un tournant décisif dans le style, en particulier la scène du trio de poissons exécutée par Norm Ferguson. Auparavant les personnages évoluaient de façon presque mécanique ; les personnages s'arrêtaient sur une scène et faisaient des mouvements pendant quelques images avant de continuer. Celui que ses collègues surnomment "Fergy" développa une technique, l'"overlapping action", afin de fluidifier les mouvements et d'accentuer le rythme.


L'idée était que les personnages ne devaient jamais cesser complètement de jouer ; tandis que certaines parties de leurs corps cessaient de bouger, d'autres prenaient le relais et ainsi de suite, ce qui rendait l'ensemble du mouvement beaucoup plus harmonieux et donnait l'illusion que le personnage était toujours vivant. Cette technique révolutionnaire, que Wilfred Jackson estimait comme un "grand pas dans l'animation Disney", se posait aussi en contrepoids au style imposé par Ub Iwerks avant son départ des studios.

Walt fut si impressionné par le travail de Ferguson qu'il invita tous ses animateurs à étudier son style et à améliorer leurs techniques d'animation. Le Maître attendait de ses animateurs qu'ils explorent toutes les possibilités que l'animation pouvait leur offrir dans différents domaines tels que la musique, le scénario, les gags ou le dessin. La chose n'était évidemment pas aisée mais elle permit aux artistes d'aller plus vite dans leur travail et d'acquérir de nouvelles techniques, mais aussi de former les jeunes animateurs inexpérimentés. Walt incita bien vite ses animateurs à participer aux cours organisées le vendredi soir à l'école d'art Chouinard Art Institute de Los Angeles.


Mis en place en 1931, les cours du soir s'arrêtèrent hélas à l'été 1932 au grand dam des animateurs. En novembre de la même année, le bienfait immense des cours sur son équipe se faisait nettement ressentir. Sur une idée de l'animateur Art Babbitt, Walt décida alors d'engager un professeur de renom de Chouinard, Donald W. Graham, qui viendrait tenir ses cours du soir deux fois par semaine aux studios d'Hyperion.

Note
3.5/5

Détails
Date de sortie : 8 mai 1930 (États Unis) par Columbia Pictures
Noir & Blanc

Autre(s) date(s) :
mai 1930 : livraison à Columbia Pictures
11 juin 1930 : dépôt de copyright
21 juin 1930 ?

Réalisation :
Burt Gillett

Animation :
Ben Sharpsteen
Les Clark
David Hand
Wilfred Jackson
Norman Ferguson
Jack King
Johnny Cannon
Tom Palmer
Merle Gibson
Frenchy de Tremaudan

Décors :
Carlos Manriquez
Emil Flohri

Musique originale :
Bert Lewis

L'équipe
img
Burt Gillett Réalisateur
img
Les Clark Animateur
img
David Hand Animateur
img
Wilfred Jackson Animateur
img
Jack King Animateur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter




Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont libres et n'engagent que leurs auteurs.

Accueil item