Chargement...

Timber (Donald bûcheron) (1941)

Résumé Donald est embauché comme bûcheron sous les ordres de Pat... Analyse Avec son allure peu ordinaire et ses gags désopilants...



Résumé
Donald est embauché comme bûcheron sous les ordres de Pat...

Analyse
Avec son allure peu ordinaire et ses gags désopilants, Donald ne pouvait qu'accéder à la popularité. En quelques années seulement, l'irascible canard était ainsi parvenu à devenir aussi célèbre que Mickey auprès du public, jusqu'à devenir un des personnages incontournables des studios aux grandes oreilles. L'un des arguments de taille qui peut expliquer l'aura de Donald était qu'il se trouvait toujours face à des situations difficiles, qui plus est lorsqu'il était confronté à Pat Hibulaire. Personnage né avec la série Alice comedies, passé successivement de la série Oswald le lapin à celle de Mickey, toujours dans le rôle de méchant aux intentions inavouables, c'est tout naturellement que Pat, alias Pegleg Pete, fit son entrée dans la série Donald à la fin des années 1930.

Dans ces courts métrages avec Donald, Pat jouait essentiellement le rôle de patron à la mine patibulaire, notamment dans The Riveter (1940) où il incarne le chef d'un chantier de construction d'une ville moyenne, mais sa personnalité excessive était nuancée par son aspect comique. Timber offre à Pete un rôle dans la même veine, dans un duo tout aussi explosif où le canard se trouve être une fois de plus le faire-valoir de son chef. A l'exception de Timber et de Bellboy Donald (1942), dans lesquels Donald agit sous le regard d'un patron, Barks a fait le choix de le montrer différemment, que ce soit en employé agissant pour son propre compte (Window Cleaners), en fermier indépendant (Old MacDonald Duck) ou encore en pompier volontaire responsable d'une caserne (Fire Chief).

Le rôle que joue Donald dans Timber, celui de d'un travailleur pauvre vagabondant dans la forêt, est tout à fait en phase avec la période qui précède le début de la seconde guerre mondiale, où les conditions de travail étaient aussi difficiles que celles qui avaient prévalu après la crise économique de 1929. Ce rôle d'ouvrier modeste et sans attaches, qu'il incarnait déjà dans The Riveter, contraste avec la posture de l'américain moyen, possédant une petite maison en ville, à laquelle Donald nous avait habitué auparavant. Dans Timber, notre ami se trouve affamé et entreprend de voler de la nourriture, sans pour autant mesurer les conséquences de son geste. Lorsque Pete oblige Donald à travailler afin de lui faire payer son forfait, il est loin de se douter du tempérament désinvolte de notre ami.

La paresse de Donald explique à coup sûr le peut d'entrain qu'il manifeste à travailler comme bûcheron et surtout à obéir aux ordres de son chef ; cette désinvolture est à l'origine de plusieurs gags tous aussi hilarants les uns les autres, dans lesquels Donald fait montre d'une imagination et d'une audace sans bornes. Le comique atteint son paroxysme lorsque Pat, commençant à perdre patience, se lance après Donald avec sa hache dans une course poursuite sur les voies de chemin de fer. Timber constitue l'une des dernières apparitions du tandem Pete-Donald peu avant le début de la seconde guerre mondiale. L'entrée dans le conflit des États Unis quelques mois après marque à coup sûr une évolution dans leurs rapports puisque les deux ex-rivaux vont se retrouver malgré eux côte à côte à combattre le même ennemi, unis dans une cause commune.

Note
4/5

Détails
Date de sortie : 10 janvier 1941 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Jack King

Animation :
Ed Love
Emery Hawkins
Ray Patterson
Paul Allen ?

Scénario :
Carl Barks (story director)
Jack Hannah (storyman)

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Clarence Nash (Donald Duck)
Billy Bletcher (Pete/Pierre)

L'équipe
img
Jack King Réalisateur
img
Jack Hannah Scénariste
img
Oliver Wallace
Compositeur
img
Clarence Nash
Voix originale
img
Billy Bletcher
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item