tresorsdisney
Chargement...

Jungle Rhythm (Les Rythmes de la jungle) (1929)

Résumé Lors d'un safari en Afrique, Mickey, assis sur un éléphant, se lance dans la chasse aux animaux sauvages. Alors qu'il tire...


Résumé
Lors d'un safari en Afrique, Mickey, assis sur un éléphant, se lance dans la chasse aux animaux sauvages. Alors qu'il tire sur un faucon, son fusil fait défaut et, par mégarde, notre ami réveille un ours endormi. Mickey se  met alors à apprivoiser les animaux de la jungle en usant de son imagination et de ses talents de musicien hors-pair...

Analyse
Au début de sa carrière, Mickey ne pouvait qu'évoluer dans un environnement musical, ce qui impliquait la quasi absence de dialogue entre les personnages, mais aussi la succession de numéros musicaux dans un même court métrage. Au risque de réduire à sa plus simple expression le scénario. Cette conception du dessin animé, loin de le lasser, ne choquait absolument pas le public qui venait se divertir en allant voir les cartoons de Mickey projetés avant les films dans les salles de cinéma.

Dans Jungle Ryhthm, dernier court métrage Mickey Mouse de l'année 1929, notre ami se lance dans un concert-safari à destination de tous les animaux de la jungle. Pour ce faire, il met à contribution tout son talent et toute son imagination pour apprivoiser la faune. Le thème de la jungle, qui était très populaire à l'époque dans les films, n'est pas nouveau chez Disney et avait déjà fait l'objet d'un court métrage de la série Alice, Alice in the Jungle (1925), dans lequel la jeune fille participe à un safari quelque part en Afrique sur dos d'éléphant, ou plus tard dans un court métrage de la série Oswald le lapin chanceux, Africa Before Dark (1928), dans lequel Oswald rencontre plusieurs animaux sauvages lors d'une chasse en Afrique.

Comme dans Steamboat Willie (1928) et bien d'autres courts métrages avant lui, Mickey devait faire preuve d'audace et d'imagination pour produire de la musique, et utiliser les animaux autour de lui comme instruments de musique n'avait rien de choquant en soi. Les gags étaient alors essentiellement basés sur l'humour slap stick, ce qui impliquait une certaine part de violence, y compris envers les animaux, dans le but de faire rire. Dans Jungle Rhythm, jouer de la musique avec les animaux permet à Mickey de se sortir momentanément de la mauvaise passe dans laquelle il se trouve.

La souris se sert ainsi des moustaches du tigre pour jouer de la harpe, ou encore de la langue du lion pour créer un air instrumental. Utiliser les animaux comme instruments de musique, et donc leur faire du mal, ne sera par la suite plus autorisé pour Mickey, popularité oblige. Si de tels agissements de la part de notre ami étaient permis à ses débuts, ils deviendront en effet fortement déconseillés pour lui, de sorte que les enfants qui le regardent à l'écran ne reproduisent pas ses gestes sur les animaux dans la réalité.

Les airs de musique joués par Mickey dans Jungle Rhythm vont du célèbre Turkey in the Straw à la chanson populaire américaine Yankee Doodle, en passant par Auld Lang Syne, équivalent de Ce n'est qu'un au revoir en français, ou encore un air typiquement hawaïen, Aloha Oe. Carl W. Stalling, à qui on doit la musique originale de nombreux cartoons de Mickey, a aussi utilisé l'air du Beau Danube Bleu de J. Strauss dans ce court métrage.

Turkey in the Straw, popularisé dans Steamboat Willie, fait ici l'objet d'une réinterprétation musicale de Mickey dans un autre dessin animé, autrement moins célèbre cependant. Preuve que dés l'origine, la musique était associé dans l'esprit des gens à l'image de Mickey. La marque de fabrique d'Ub Iwerks est quant à elle bien présente tout au long de Jungle Rhythm à travers les gags visuels, en particulier dans la scène où dansent les deux singes, mais aussi à chaque occasion que la souris joue de la musique. Dans ce concert de la jungle dirigé par Mickey, les animaux eux-mêmes se servent de leur corps comme instruments, à l'image du lion qui enlève sa crinière pour la transformer en robe de danseur.

Note
3/5

Détails
Date de sortie : 15 novembre 1929 (États Unis) par Celebrity Production
Noir & Blanc

Autre(s) date(s) :
8 décembre 1929 : dépôt de copyright

Réalisation :
Walt Disney

Animation :
Ub Iwerks
Les Clark

Musique originale :
Carl W. Stalling

Voix originales :
Walt Disney : Mickey Mouse, le perroquet

L'équipe
img
Les Clark Animateur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item