Chargement...

Donald's Vacation (Donald fait du camping) (1940)

Résumé Après avoir installé son campement en forêt, Donald est dérangé dans son sommeil par des écureuils... Analyse Après l'...



Résumé
Après avoir installé son campement en forêt, Donald est dérangé dans son sommeil par des écureuils...

Analyse
Après l'arrêt de la série Silly Symphonies en 1939, et le ralentissement progressif de la production des Mickey, tous les regards se tournent naturellement vers la jeune série Donald Duck, tout juste démarrée en 1937. Très prometteuse en effet, elle est – avec la série Pluto – une des premières séries entièrement dédiée à un personnage secondaire à voir le jour aux studios – Dingo et les deux tamias Tic et Tac suivront peu après, en 1939 et 1951, le sillon tracé par Donald.

Si le succès de la série est immédiat, c'est aussi en raison du tempérament colérique du canard, très différent de celui des autres personnages. Au tournant de l'année 1939, et sous l'influence de Jack Hannah et de Jack King, l'allure de Donald se modernise, tout comme celle de Mickey.

Donald était décidément bien un comique débordant d'énergie et se retrouvant toujours malgré lui face à des situations périlleuses, comme lorsqu'il se retrouve face à cet ours sauvage dans Donald's Vacation. C'est aussi dans ce genre de scènes qu'on le découvre inconscient face au danger qui le guette, alors même qu'il se trouve en vacances. Le potentiel comique de Donald était tel qu'on pouvait lui faire jouer plusieurs actions toutes aussi hilarantes les unes que les autres, sans risquer de noyer le scénario dans une série de gags.

Donald avait bien sûr la possibilité de se mettre dans tous ses états – un de ses traits de caractères qui l'a défini dés sa première apparition en 1934 – quand quelque chose ne tournait pas en sa faveur. La scène où il se trouve en prise avec une chaise pliable qui ne veut pas lui obéir est un bon exemple du tempérament pour le moins irascible de Donald face à ce qui semble être à l'origine une simple chaise de camping.

Dés 1940, tout laisse penser que les scénaristes de la série Donald envisagent d'ajouter de nouveaux personnages à opposer au tempérament explosif de Donald. Si les écureuils Tic et Tac ne sont pas encore dans leur esprit – ils feront leur première apparition officielle en 1943 dans Private Pluto, puis de façon récurrente dans la série Donald –, on voit cependant de petits personnages agacer le célèbre canard, à commencer par les petits écureuils de la forêt dans Donald's Vacation.

Les petits animaux du court métrage sont sans aucun doute un de ses meilleurs atouts. Attirés par le campement de Donald – qui a installé sa tante puis sa chaise pliable –, les tamias de la forêt décident de faire main basse sur les vivres que le canard a déchargé près de sa tante.

Note
3.5/5

Détails
Date de sortie : 9 août 1940 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Jack King

Animation :
Jack Hannah
Ed Love
Judge Whitaker

Scénario :
Carl Barks
Jack Hannah

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Clarence Nash (Donald Duck)

L'équipe
img
Jack King Réalisateur
img
Jack Hannah Scénariste
img
Oliver Wallace
Compositeur
img
Clarence Nash
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item