Chargement...

The Cactus Kid (Qui s'y frotte s'y pique) (1930)

Résumé Mickey s'arrête au "El Adose Cafe", une cantina où Minnie est serveuse, et se met à jouer de la musique et à danser....


Résumé
Mickey s'arrête au "El Adose Cafe", une cantina où Minnie est serveuse, et se met à jouer de la musique et à danser. Tout semble calme quand soudain Pat arrive et maltraite l'amie de Mickey. Après une confrontation avec Mickey, et un échange de tirs dans l'obscurité, Pat enlève la danseuse et prend la fuite à cheval. Mickey et Horace se lancent aussitôt à la poursuite du malfaiteur afin de délivrer Minnie...

Analyse
The Cactus Kid est le tout dernier cartoon de Mickey auquel participe Ub Iwerks. Au début de l'année 1930, alors que l'orage éclate entre Disney et son distributeur Pat Powers (principalement pour des raisons financières), l'animateur décide en effet de quitter Disney et de fonder son propre studio d'animation, encouragé financièrement par l'offre de Pat Powers Il sera suivi de près par Carl Stalling, le directeur musical et ami proche de Walt, qui donne sa lettre de démission le 21 janvier. Ub restera quelques semaines de plus pour terminer l'animation de Fiddlind Around et The Cactus Kid avant de quitter définitivement les studios en mars.

Mickey fait son grand retour en Amérique du sud avec The Cactus Kid, qui est en réalité un remake de The Gallopin' Gaucho, réalisé en 1928. Alors que l'action de Gallopin Gaucho se déroulait en Argentine, celle de The Cactus Kid a lieu entièrement au Mexique. Le fil conducteur de l'histoire reste cependant très attendu : Pat vient semer le trouble et kidnappe Minnie. Ce type de scénario avait en effet l'avantage de mêler humour et aventure, et de faire apparaître Mickey dans le rôle du héros qui vient sauver Minnie.

Depuis ses débuts en 1928, Mickey a beaucoup évolué et est devenu plus attachant auprès des enfants ; il a en effet échangé ses habits de hors-la-loi qu'il avait dans The Gallopin' Gaucho contre ceux de héros qu'il a désormais dans The Cactus Kid. La différence saute aux yeux, il est vrai : dans The Gallopin Gaucho, Mickey entrait dans la cantina par la fenêtre, s'installait sur le rebord pour fumer une cigarette et se laissait boire une bière. Il n'avait pas non plus demandé la permission à Minnie pour l'inviter à danser. Dans The Cactus Kid, l'attitude de Mickey est tout autre : il entre par la porte, après avoir attaché Horace dehors, puis rejoint Minnie et entonne une chanson avec elle. A la fin de la musique, Mickey tire le nez de Minnie afin de produire un son mais cette dernière n'est pas du tout contente : elle le gronde puis lance un tas d'objets dans la direction de Mickey qui s'en sert pour jouer de la musique. Après quoi, il se met au piano et joue un autre air à Minnie.

On voit bien le travail considérable qu'ont réalisé les animateurs sur la personnalité de Mickey dans The Cactus Kid ; en effet, lorsqu'il affronte Pat, le visage de Mickey exprime la crainte ou le courage selon la situation et ceci est particulièrement visible au moment où il saisit le revolver de Pat et le braque sur lui. Un cheval hors du commun a aussi fait son apparition quelques mois plus tôt avant la sortie de The Cactus Kid : il s'agit d'Horace Horsecollar, le fidèle destrier et compagnon de Mickey. Alors que Mickey utilisait une autruche pour se déplacer dans The Gallopin' Gaucho (1928), c'est Horace qui joue ce rôle dans The Cactus Kid.

Le méchant de l'histoire, Pegleg Pedro - plus connu sous le nom de Pat Hibulaire, a aussi évolué par rapport à ses apparitions précédentes dans la série. C'est en effet la première fois qu'on le voit avec une jambe de bois. Certaines scènes de The Cactus Kid sont aussi très réussies pour l'époque ; l'échange de tirs dans l'obscurité entre Mickey et Pat offre un grand moment d'action digne d'un western, sans oublier le gag à la fin où le bandit, tombé de la falaise, se fait écrasé par un rocher et s'éloigne à la manière d'un accordéon. La scène de la poursuite du bandit, même si elle est très comique, n'est cependant pas nouvelle et s'inspire des cartoons Alice comedies et Oswald le lapin chanceux.

The Cactus Kid a été parodié sous le titre "Galloping Romance", le dessin animé projeté au début de Mickey's Gala Premiere (1933). C'est d'ailleurs le dernier court métrage réalisé par Walt Disney en personne (Walt se remettra à la réalisation cinq ans plus tard avec The Golden Touch). A ce stade, le Maître  supervisait la réalisation des cartoons de Mickey, en apportant son avis sur le scénario, et doublait aussi la voix originale de Mickey. Passé The Cactus Kid, et la réalisation de plus d'une douzaine de courts métrages de Mickey, Walt confiera la réalisation des courts métrages de la série à d'autres personnalités des studios  comme Burt Gillett, mais il gardera toujours un intérêt particulier pour les scénarios en apportant sa pierre à l'édifice.

The Cactus Kid marque aussi la toute première participation de Marcellite Garner, la voix originale de Minnie. On aura d'ailleurs remarqué que dans la version originale, Minnie s'exprime en espagnol tandis que Mickey, doublé par Walt, parle en anglais. Selon Wilfred Jackson, The Cactus Kid est le premier cartoon pour lequel le dialogue a été enregistré à l'avance, afin que l'animation soit adaptée au dialogue ; auparavant, les voix et la musique devaient être enregistrés au même moment, et le dialogue devait être enregistré selon le rythme, afin d'être synchrone avec l'action. En Suède, The Cactus Kid est sorti sous le nom de Musse Pigg i Mexiko (Mickey au Mexique), titre plus évocateur que son équivalent français (Qui s'y frotte s'y pique).

Note
3.5/5

Détails
Date de sortie : 11 avril 1930 (États Unis) par Columbia Pictures
Noir & Blanc

Autre(s) date(s) :
5 ou 15 mai 1930 ?

Réalisation :
Walt Disney

Animation :
Ub Iwerks

Musique originale :
Carl W. Stalling ?

Voix originales :
Walt Disney (Mickey)
Marcellite Garner (Minnie)
Billy Bletcher (Pedro) ?

L'équipe
img
Marcellite Garner
Voix originale
img
Billy Bletcher
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item