Chargement...

The Mechanical Cow (La Vache Mécanique) (1927)

Résumé Oswald distribue du lait à l'aide d'une vache mécanique... Analyse Au terme du 4ème épisode produit, la série Oswa...



Résumé
Oswald distribue du lait à l'aide d'une vache mécanique...

Analyse
Au terme du 4ème épisode produit, la série Oswald apparaît à l'issue des années 1920 comme une série pleine d'avenir. Oswald est un véritable succès tout comme ses cartoons - qui sont distribués par Universal dés septembre 1927. Aussi, les premiers bénéfices - qui manquaient cruellement jusqu'alors - affluent enfin ce qui permet à Walt Disney de renforcer la situation financière des studios, mais aussi d'engager de nouveaux animateurs comme Johnny Cannon, qui rejoint le staff en juillet 1927.

Les épisodes qui sont projetés dans les salles en octobre - The Mechanical Cow, Great Guns (Aux Armes !), et All Wet -  mettent en scène Oswald aux côtés de sa petite amie, Fanny (All Wet marque d'ailleurs sa toute dernière apparition). The Mechanical Cow reprend aussi les principaux ingrédients qui avaient fait le succès de l'épisode précédent, Oh Teacher. Cette fois, Oswald distribue du lait à un bébé hippopotame à l'aide de sa "vache mécanique". Quand sa petite amie Fanny est kidnappée par des gangsters, le lapin chanceux part à la poursuite des ravisseurs.

Les cartoons d'Oswald - on le sait - n'ont pas été animés par une seule et même personne : à l'époque, les animateurs se partagent le travail d'animation et se répartissent entre eux les différentes scènes. Pour la production de The Mechanical Cow, c'est Ub Iwerks qui est chargé - entres autres - d'animer la vache mécanique. Pour améliorer la cadence de la production, Disney décide de diviser son staff en deux équipes - la première est menée par Iwerks et Fritz Freleng, et la deuxième par Hugh Harman et Rollin Hamilton - et encourage ses animateurs à créer de nouveaux gags. Hugh Harman et Rudolf Ising sont à l'origine de l'histoire de la vache mécanique, et d'autres gags du cartoon comme le gag du pis de vache :

Oswald s'enfuit avec la vache mécanique - son adversaire essaye de l'attraper, il saute sur la vache et rate son coup mais il saisit la mamelle et le lait lui saute au visage, il doit donc lâcher prise... c'est là qu'a commencé la série des gags sur le pis de vache... - Hugh Harman



Comme tous les Oswald qui le précèdent, The Mechanical Cow fait implicitement référence à des films muets de Buster Keaton, Douglas Fairbanks ou Tom Mix. L'idée de la vache mécanique qui distribue le lait s'inspire de la vache de Go West (Buster Keaton, 1925) et du robot de L'Uomo Meccanico (André Deed, 1921). The Mechanical Cow inaugure une série de dessins animés sur la mécanisation : Building a Building (1933) et Mickey’s Mechanical Man (1933) reprendront à leur compte ce thème en vogue qui finira par s'imposer dans l'animation.

Note
4/5

Détails
Date de sortie : 3 octobre 1927 (États Unis) par Universal Pictures
Noir & Blanc (muet)

Autre(s) date(s) :
10 septembre 1927 : dépôt de copyright
4 janvier 1932 (États Unis) : ressortie sonorisée par Walter Lantz Productions

Réalisation :
Walt Disney

Scénario :
Hugh Harman
Rudolf Ising ?

Animation :
Ub Iwerks
Hugh Harman
Friz Freleng
Rollin Hamilton
Ben Clopton
Norm Blackburn
Les Clark ?

Caméra :
Mike Marcus

Musique :
James Dietrich (1932)
Robert Israel (2007)

L'équipe
img
Hugh Harman Scénariste
img
Les Clark Animateur
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item