tresorsdisney
Chargement...

Mickey's Fire Brigade (Mickey pompier) (1935)

Résumé Les pompiers Mickey, Donald et Dingo doivent sauver Clarabelle d'un immeuble en proie à un incendie... Analyse En 1935, l...


Résumé
Les pompiers Mickey, Donald et Dingo doivent sauver Clarabelle d'un immeuble en proie à un incendie...

Analyse
En 1935, la série Mickey Mouse adopte le Technicolor. Le procédé avait été utilisé pour la première fois dans la Silly Symphony Flowers and Trees (Des arbres et des fleurs) en 1932, et, fort de son succès, Disney attend trois ans pour le généraliser à toute la série Mickey Mouse, à partir de The Band Concert (La Fanfare). En effet, Walt juge que Mickey est très populaire en noir et blanc, et donc que l'introduction du Technicolor dans la série peut attendre quelques temps. On avait déjà vu Mickey en pompier dans The Fire Fighters (Combattants du feu) en 1930, où il se trouvait dans une équipe de pompiers. En 1930, c'était Minnie qui était prise au piège dans un immeuble.

Dans Mickey's Fire Brigade, Mickey se trouve affublé de deux redoutables coéquipiers, Donald et Dingo, et doit sauver Clarabelle. La compagne d'Horace ne prête pas du tout attention à l'incendie et préfère refuser l'aide de Mickey et des pompiers venus la tirer de ce mauvais pas. Avec persévérance, Mickey, Donald et Dingo décident de la tirer de force de son immeuble pour la sauver des flammes. Le thème de l'incendie n'est en revanche pas une nouveauté dans l'animation, il a déjà été utilisé par d'autres studios comme celui de Max Fleischer.

C'est la deuxième fois qu'on voit le trio Mickey-Donald-Dingo à l'oeuvre dans un court métrage, la fois précédente, ils étaient garagistes dans Mickey’s Service Station. Il faut croire que le trio a séduit le public, si bien que les animateurs et scénaristes ont décidé de le reconduire dans un numéro détonnant. Donald a conservé son bec long et le Dingo de Mickey's Fire Brigade reste proche de Dippy Dawg, apparu pour la première fois dans Mickey's Revue (Mickey au Théâtre, 1932). Dans Mickey's Fire Brigade, le trio des pompiers arrive sur place et ne parvient pas à maîtriser l'incendie et pour cause : les flammes sont personnifiées !

Les pompiers vont devoir lutter contre un incendie qui ravage l'immeuble où se trouve Clarabelle avec peu de succès ; Mickey se bat contre un tuyau d'incendie et Donald est soulevé par une flamme, tandis que Dingo se transforme en boxeur face au nuage de fumée ! Mais nos amis sont bien décidés à éteindre le feu et à lutter contre les petites flammes, comme le fait si bien Donald. A côté de Donald et Dingo qui réalisent la plupart des gags, on peut déjà voir que Mickey ne joue pas au même niveau ; il est le héros de l'histoire en tant que chef des pompiers. Le trio n'est regroupé qu'au début et à la fin de l'histoire, le développement laissant place à des scènes comiques où les personnages agissent en solo.

Comme Orphan's Benefit (1934), Mickey's Fire Brigade utilise un genre comique impliquant qu'un personnage se fasse mal de façon exagérée afin de provoquer le rire parmi les spectateurs : c'est le slapstick.
Qui dispute vraiment la vedette dans Mickey's Fire Brigade ? D'après certains, c'est Clarabelle à qui on a offert l'un de ses meilleurs rôle depuis son apparition dans la série. La compagne de Horace est ici au centre de l'action, elle rend vaines toutes les tentatives des pompiers et les ridiculisent littéralement. C'est d'ailleurs une des rares apparitions de Clarabelle en couleurs.

D'un film à l'autre, il n'était pas rare de voir des allusions à d'autres courts métrages produits quelques années plus tôt. La flamme jouant sur le piano dans Mickey's Fire Brigade reprend ainsi la célèbre chanson Who's Afraid of the Big Bad Wolf popularisée par la Silly Symphony Three Little Pigs (Les Trois Petits Cochons), sorti en 1933.

Note
4/5
L'animation de Mickey's Fire Brigade est soignée et aucun détail n'est laissé au hasard par Ben Sharpsteen et son équipe. Sans nul doute, Mickey's Fire Brigade témoigne de l'âge d'or de l'animation des studios Disney.

Détails
Date de sortie : 3 août 1935 (États Unis) par United Artists
Couleur (Technicolor)

Réalisateur :
Ben Sharpsteen

Animation :
Paul Allen
Myron Natwick
Fred Spencer
Bill Tytla
Cy Young
Milt Kahl (inbetweener)

Musique originale :
Bert Lewis

Voix originales :
Walt Disney (Mickey Mouse)
Clarence Nash (Donald Duck)
Pinto Colvig (Dingo)
Elvia Allman (Clarabelle)

L'équipe
img
Clarence Nash
Voix originale
img
Pinto Colvig
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item