Chargement...

Honey Harvester (Le Miel de Donald) (1949)

Résumé L'abeille Spike est à la recherche du nectar des fleurs pour fabriquer du miel... Analyse Spike est une abeille apparu...



Résumé
L'abeille Spike est à la recherche du nectar des fleurs pour fabriquer du miel...

Analyse
Spike est une abeille apparue dans la série Donald Duck pour la première fois dans Inferior Decorator (Donald décorateur, 1948) où Donald rénove les papiers peints de sa maison. L'abeille s'appelle tour à tour Spike, Claudius et Hector et prend le nom de Buzz-Buzz dans Bee On Guard (1951), mais c'est bien le même personnage apparu trois ans auparavant. Derrière son apparence gentille, Spike sait se montrer redoutable quand la situation l'exige, aussi n’hésite t-elle pas à se défendre quand Donald lui cherche des ennuis. Dans Honey Harvester, alors que notre canard tente de lui dérober son miel, elle utilise un stratagème pour lui échapper et se déguise avec des pétales de fleurs.

Spike tient aussi l'affiche dans Bubble Bee (Pluto et le Bourdon) de la série Pluto. Sa dernière apparition à l'écran remonte en 1952 dans Let's Stick Together. Spike est alors une vieille abeille qui raconte le passé, à la manière du vieux scarabée dans Sea Salts (1949), et elle parle pour la première fois, alors qu'elle ne faisait que bourdonner dans les épisodes précédents; mais alors que le grillon apparaît comme le compagnon de toujours de Donald, il en est autrement pour Spike qui cherche simplement à vivre en bonne harmonie aux côtés d'un canard plus espiègle que jamais. Le bourdonnement de Spike fera dire au réalisateur de la série Donald, Jack Hannah, qu'on peut obtenir un effet sonore amusant avec une abeille. Par la seule force du bourdonnement de Spike, on croirait entendre un bombardier fonçant sur Donald à toute vitesse pour piquer le malheureux !

Dans Honey Harvester, Donald ne se met pas en colère comme c'était le cas dans ses débuts. Pour suivre Spike, il utilise d'abord de l'encre, mais n'arrivant pas à suivre ses traces, il a recours à du papier à mouche qu'il découpe et attache sur une fleur. Cette ruse le conduit tout en haut d'un arbre sur une branche... que Spike a scié volontairement ! Alors que Donald tombe de haut, on entend le goofy hooler de Dingo, né en 1941 dans The Art of Skiing (Leçon de Ski). Ce bruit, devenu populaire dans la série Dingo, a été adopté dans ce film par Donald cette fois. Mais notre canard est décidément un glouton ; après avoir essayé de subtiliser les cacahuètes des écureuils Tic et Tac pour en faire du beurre de cacahuètes dans All in a Nutshell (Donald fait son beurre), il cherche à présent à découvrir la cachette de miel de l'abeille Spike.

Le numéro d'affrontement entre Donald et Spike arrive à son comble quand Donald découvre que l'abeille cache le précieux nectar dans un radiateur de voiture. Honey Harvester est animé par Bob Carlson et Volus Jones qui avaient travaillé sur Winter Storage quelques mois plus tôt. Avec Judge Whitaker, ils se sont spécialisés dans l'animation de série Donald Duck dans les années 1940. Ils travaillent aux côtés de Dan MacManus, Yale Gracey (layout) et Thelma Witmer (background), avec les scénaristes Nick George et Bill Berg. En décembre 1948, Honey Harvester a eu droit à une adaptation en bande dessinée dans le magazine Walt Disney's Comics and Stories 99.

Note
4/5

Détails
Date de sortie : 5 août 1949 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Jack Hannah

Animation :
Bob Carlson
Volus Jones
Dan MacManus
Judge Whitaker
Yale Gracey (layout)
Thelma Witmer (background)

Scénario :
Nick George
Bill Berg

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Clarence Nash (Donald Duck)

L'équipe
img
Jack Hannah Réalisateur
img
Oliver Wallace
Compositeur
img
Clarence Nash
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item