tresorsdisney
Chargement...

Chicken Little (Petit Poulet) (1943)

Résumé La présence du renard Foxy Loxy près d'un tranquille petit poulailler ne présage rien de bon pour ses habitants. Bien décid...

Par
Publié le 5 mai 2012


Résumé
La présence du renard Foxy Loxy près d'un tranquille petit poulailler ne présage rien de bon pour ses habitants. Bien décidé à semer la zizanie, Foxy Loxy parvient à faire croire à un petit poulet que le ciel va lui tomber sur la tête et que la fin du monde est proche...

Analyse
Chicken Little est un court métrage de propagande, qui fait partie d'une série de quatre courts métrages commandés par le gouvernement américain pour soutenir l'effort de guerre. L'entrée en guerre des États Unis après l'attaque de Pearl Harbor du 7 décembre 1941 précipite le pays dans la guerre mondiale. A la fin de l'année 1941, l'armée américaine réquisitionne les studios Disney qui doivent se lancer dans les courts métrages de guerre. 77 courts métrages de propagande sont réalisés de 1941 à 1945. Mais l'année 1943 en particulier marque un point culminant dans la participation des studios à l'effort de guerre puisque, pour cette seule année, « 94% du métrage sorti des studios Disney est sous contrat gouvernemental ».

Dans la version originale de Chicken Little, Franck Graham réalise la voix du narrateur et celles de Foxy Loxy, Chicken Little, Cocky Locky, ou encore Turkey Lurkey. C'est le narrateur qui présente les différents personnages de l'histoire, dans leur activité quotidienne. Chicken Little est le seul court métrage Disney pour lequel Franck Graham met à contribution sa voix. Franck double aussi la voix originale du narrateur dans Les Trois Caballeros (The Three Caballeros, 1944).

On remarque aussi la participation de Clarence Nash et de Florence Gill pour les voix des autres animaux de l'histoire, notamment pour les canards et les poules. La musique originale de Chicken Little est quant à elle attribuée à Oliver Wallace qui a réutilisé un extrait de la Chevauchée des Walkyries de Richard Wagner, comme cela avait déjà été le cas pour Education for Death (1943).

Chicken Little s'inspire du conte traditionnel "The Sky is Falling" dans lequel un poulet croit que la fin du monde approche et que le ciel va lui tomber sur la tête. Cette annonce entraîne une hystérie généralisée parmi la population. Plusieurs adaptations de ce conte pour enfants ont eu lieu et la plus célèbre raconte l'histoire d'un poussin qui reçoit un gland sur la tête. Persuadé que le ciel va tomber, il court avertir le Roi et aux autres volailles. Cependant il existe plusieurs fins. Dans la version la plus connue, on a une fin tragique où les poulets sont tous mangés par le renard. C'est cette dernière interprétation qu'ont retenu les animateurs pour la version Disney de 1943. Dans une autre version, tous les poussins sont sauvés, c'est la « happy-end ».

A l'origine, le film devait faire référence explicitement à la propagande allemande et à la guerre : Foxy Loxy devait lire "Mein Kampf" et les tombes des poulets à la fin devaient être marquées de croix gammées. Mais Walt Disney a décidé de ne pas faire apparaître ces références, de sorte que le film conserve un aspect intemporel et à la fois très accessible. Le livre utilisé par Foxy Loxy est finalement intitulé "Psychology" mais les passages qu'il cite sont bien issus de Mein Kampf.

Bien que Chicken Little semble faire partie de la série Silly Symphonies, il est à classer parmi les Cartoons spéciaux, au même titre que Education for Death (1943) et Reason and Emotion (1943). Clairement, Chicken Little appelle le public américain à ne pas écouter la propagande anti-américaine, alors d'une violence inouïe de la part de l'Axe. Plus généralement, il dénonce l'alarmisme qui affaiblit l'effort de guerre et coûte des vies humaines. Chicken Little fait écho à Reason and Emotion dans lequel le narrateur appelle le public à résister à la propagande nazie par la raison.

Avec une fin moins macabre que celle de Education for Death (Education for Death, 1943), Chicken Little n'en reste pas moins à destination d'un public averti. Certaines scènes où les animaux fument et boivent ont ainsi été censurées lors de la sortie du film le 17 décembre 1943. Ce caractère intemporel reste accolé à Chicken Little dont le personnage du même nom fait une brève apparition dans Qui veut la peau de Roger Rabbit (Who Framed Roger Rabbit, 1988). Chicken Little a aussi droit à son propre long métrage d'animation en 2005, mais cette dernière version s'écarte d'autant plus du conte traditionnel qu'elle intègre dans son récit l'apparition d'extra-terrestres....

Note
4.5/5

Détails
Date de sortie : 17 décembre 1943 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Clyde Geronimi

Animation :
Milt Kahl
Ward Kimball
Norman Tate
Ollie Johnston
John Lounsbery
Ed Aardal
George Rowley
Andy Engman

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Frank Graham (narrateur, Chicken Little, Cocky Locky, Foxy Loxy, Turkey Lurkey)
Florence Gill (gloussement des poules)
Clarence Nash (cancanement des canards)

L'équipe
img
Clyde Geronimi Réalisateur
img
Oliver Wallace
Compositeur
img
Florence Gill
Voix originale
img
Clarence Nash
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item