Chargement...

Dog Watch (Pluto est de garde) (1945)

Résumé Le capitaine d'un navire investit Pluto d'une mission difficile : garder un navire amarré à quai dans un port et ne lai...



Résumé
Le capitaine d'un navire investit Pluto d'une mission difficile : garder un navire amarré à quai dans un port et ne laisser personne monter à bord. Lorsqu'il fait son tour de garde, Pluto fait une bienheureuse découverte d'os amassés dans un canot de sauvetage. Pluto aurait pu achever la soirée paisiblement, si seulement il n'avait pas fait la rencontre d'un rat bien turbulent qui débarque à bord. Pluto réussira t-il la mission qui lui est confiée ?

Analyse
Depuis The Army Mascot (1942), en passant par Private Pluto (1943), Pluto comme Donald sont partie prenante de la guerre. Alors que l'un, Donald, devient soldat pour servir son pays - avec plus ou moins de succès -, l'autre, Pluto, décide de prendre part à l'effort de guerre en surveillant un bateau dans Dog Watch. L'idée de départ de Dog Watch était de montrer Pluto en gardien d'un navire, alors que les matelots ont une permission sur la terre ferme. En chien docile, Pluto obéit aux ordres et renifle le moindre recoin du navire. Pluto croit pouvoir être tranquille, jusqu'au moment où...  un rat habile, à la recherche de nourriture, parvient à se hisser à bord du navire.

Après avoir fait la connaissance de Pluto, le rat continue sa recherche et parvient à trouver le messe des officiers où se trouvent les provisions du navire : fromage, biscuits, brioche...  Mais alors qu'on pourrait croire Pluto lui aussi décidé à chasser cet intrus, c'est l'inverse qui se produit et Pluto n'échappe pas à sa gourmandise... Le rat tel qu'il apparait tout au long de l'histoire n'a pas de nom, c'est d'ailleurs son unique apparition dans la série de Pluto. Il ne prononce aucun mot et s'exprime avec Pluto par des gestes. Dog Watch montre la dualité entre Pluto et le rat, alors que Pluto, sensé jouer les durs, se laisse intimidé par un rat. Ce duo pourrait nous faire penser à celui des cartoons de Tom & Jerry, dans lesquels le chat Tom est à la poursuite de la souris Jerry, qu'il espère bien capturer.

Alors que la guerre n'est pas encore finie, on aura remarqué la brève apparition des caricatures d'Adolphe Hitler et de Benito Mussolini sous la forme de deux silhouettes que Pluto aperçoit dans le canot, à la place de la cachette d'os. Autre détail intéressant, la boîte à biscuit dans le messe des officiers est tantôt pleine à ras bord de biscuits, lorsque Pluto s'en approche, alors que dans une autre scène de gros plan, où on voit le rat grignoter un biscuit, on ne voit aucun cookie visible dans cette même boîte. Oubli des animateurs ou détail volontaire ?

Note
3.5/5
Dog Watch se veut un film plaisant à regarder, il nous présente Pluto sous deux aspects : dans l'un, Pluto est obéissant, alors que dans l'autre, il fait appel à son instinct et à sa gloutonnerie. Reste à savoir lequel des deux prendra le dessus sur Pluto...

Détails
Date de sortie : 16 mars 1945 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Charles A. Nichols

Animation :
Jerry Hathcock
George Nicholas
Norman Tate
Marvin Woodward
Sandy Strother
Bob Youngquist
John McManus
Bruce Bushman (layout)
Andy Engman (effects)
Ed Aardal (effects)
Claude Coats (background)

Scénario :
Eric Gurney

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Pinto Colvig (Pluto)

L'équipe
img
Oliver Wallace
Compositeur
img
Pinto Colvig
Voix originale
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item