Chargement...

Wilfred Jackson : la biographie

Wilfred Jackson a eu une carrière brillante aux studios Disney, surtout dans les années 1920 et 1930 où il a été à la fois animateur et réal...


Wilfred Jackson a eu une carrière brillante aux studios Disney, surtout dans les années 1920 et 1930 où il a été à la fois animateur et réalisateur de courts métrages.


Wilfred Jackson est né le 24 janvier 1906 à Chicago (États Unis). Dans un entretien avec Bob Thomas, Jackson  parle de son enfance et de sa passion pour l'animation dés son plus jeune âge. C'est dont logiquement qu'il suit des études à l'Otis Art Institute en 1925. Le 16 avril 1928, il rejoint l'équipe Disney et se porte volontaire pour assister les animateurs des studios pour nettoyer les cellulos.

A cette époque, les studios Disney travaillent encore sur le personnage d'Oswald et se concentrent peu à peu sur le dernier-né, Mickey Mouse. Jackson arrive à l'occasion de la réalisation du troisième court métrage de Mickey, Steamboat Willie, qui est le premier épisode de la série Mickey Mouse à adopter un nouveau procédé d'enregistrement synchronisé du son avec l'image. Wilfred Jackson est aussi à l'origine de cette invention, qui a véritablement révolutionné les techniques d'animation au cinéma. Selon lui, "Personne n'avait jamais vu un dessin produire un son, et il n'y avait aucun moyen d'être sûr que les gens le croient.(..) Mais Walt voulait que ça semble réel."Les concurrents de Disney ont d'ailleurs cherché plusieurs mois à percer le secret et à imiter ce procédé de synchronisation entre le son et l'image.

Wilfred Jackson, ou Jaxon comme il était nommé aux studios, gravit rapidement les échelons et travaille aussi sur la série "Silly Symphonies" qu'il contribue largement à faire éclore. Mais son engagement aux côtés de Disney ne s'arrête pas à l'animation, ni aux quelques 35 courts métrages qu'il dirige. Jackson est aussi compositeur de musique, il aurait ainsi fait le son de l'harmonica dans Steamboat Willie, aux côtés de Disney, son "maître à penser", mais aussi d'Ub Iwerks et de Johnny Cannon. Par la suite, "Jaxon" s'illustre brillamment dans l'animation de longs métrages comme Cendrillon, Peter Pan ou La Belle et le Clochard pour n'en citer que quelques uns. Il réalise aussi des séquences d'animation pour Mélodie du sud. Dans les années 1950, il est est aussi connu pour être le réalisateur de la célèbre émission "Disneyland" diffusée à la télévision.

Dans leur livre "Disney Animation: The Illusion of Life", les animateurs Franck Thomas et Ollie Johnston parlent de Jackson en ces termes : "Jackson était de loin le directeur le plus créatif mais il était aussi le plus "difficile". Son ambition le pousse à rechercher la perfection sans cesse. Les historiens spécialistes de l'animation s'accordent pour dire que c'est un des meilleurs réalisateurs de courts métrages des studios Disney. En 1961, à l'âge de 55 ans, il quitte les studios pour prendre sa retraite et décède le 7 août 1988. Wilfred Jackson reçoit la récompense "Disney Legends" à titre posthume.

Ses participations


- comme animateur :
1928 : Steamboat Willie (Willie, le Bateau à vapeur)
1929 : The Skeleton Danse (La Danse macabre)
1929 : El Terrible Toreador
1929 : Springtime (Printemps)
1929 : Hell's Bells (Les Cloches de l'Enfer)
1929 : The Merry Dwarfs
1930 : Summer (Été)
1930 : Autumn (Automne)
1930 : Cannibal Capers
1930 : Frolicking Fish
1930 : Arctic Antics
1930 : Midnight in a Toy Shop
1930 : Night (Nuit)
1930 : Monkey Melodies
1930 : Winter (Hiver)
1930 : Playful Pan

- comme réalisateur :
1929 : Mickey's Follies (Les folies de Mickey)
1930 : Midnight in a Toy Shop
1931 : The Castaway
1931 : The China Plate (L'Assiette de porcelaine)
1931 : The Busy Beavers (En plein boulot)
1931 : Egyptian Melodies (Mélodies égyptiennes)
1931 : The Cat's Nightmare ("The Cat's Out")
1931 : The Clock Store
1931 : The Spider and the Fly
1931 : The Fox Hunt
1931 : The Ugly Duckling
1932 : The Bird Store
1932 : The Grocery Boy (L'épicier)
1932 : Barnyard Olympics (Olympiques rustiques)
1932 : Mickey's Revue (Mickey au Théâtre)
1932 : The Bears and Bees
1932 : Musical Farmer
1932 : Mickey in Arabia
1932 : The Whoopee Party
1932 : Touchdown Mickey (Mickey marque un essai)
1932 : The Klondike Kid
1932 : Santa's Workshop (L'Atelier du Père Noël)
1933 : Mickey's Mellerdrammer
1933 : Father Noah's Ark
1933 : Mickey's Mechanical Man
1933 : Lullaby Land
1933 : Puppy Love (Le Premier Amour)
1933 : The Pied Piper (Le Joueur de flûte de Hamelin)
1933 : The Pet Store
1933 : The Night Before Christmas (L'Arbre de Noël)
1934 : The Tortoise and the Hare
1934 : The China Shop (Le Magasin de Porcelaine)
1934 : The Grasshopper and the Ants (La cigale et la fourmi)
1934 : Funny Little Bunnies
1934 : The Wise Little Hen (Une petite poule avisée)
1934 : Peculiar Penguins
1934 : The Goddess of Spring
1935 : The Band Concert (La Fanfare)
1935 : Water Babies
1935 : Mickey's Garden
1935 : Music Land
1936 : Mickey's Grand Opera
1936 : Elmer Elephant
1936 : Le Rival de Mickey
1936 : Toby Tortoise Returns
1936 : The Country Cousin
1936 : More Kittens
1937 : Woodland Café
1937 : The Old Mill (Le Vieux Moulin)
1938 : Mother Goose Goes Hollywood
1941 : Golden Eggs
1942 : Aquarela do Brasil
1948 : Johnny Appleseed
1952 : The Little House (La Petite Maison)
author image

Créateur du site, animateur des réseaux sociaux, rédacteur Articles

@twitter


Accueil item