TRÉSORS DISNEY

Tous les courts métrages, créateurs et raretés des studios Disney : secrets de productions, projets avortés de courts métrages, documents originaux...





Cured Duck (Donald a sa Crise) (1945)

Résumé
Alors qu'il rend visite à Daisy, Donald est prit d'une violente colère...

Analyse
Pour venir en soutien de Clarence Nash qui doublait la voix de Donald depuis ses débuts, Gloria Blondell a donné sa voix, pour quelques courts métrages de la série, à Daisy dés 1945 dans Donald's Crime (1945) puis dans Cured Duck. Dans les cartoons précédents, Daisy n'apparaissait presque jamais comme une force de décision vis-à-vis de Donald. Quand ce dernier avait décidé quelque chose, elle ne pouvait pas faire grand chose, du moins quand elle était là. Dans Cured Duck cependant, c'est bien Daisy qui pose ses conditions à Donald en lui demandant de se soigner pour calmer son tempérament. Et Donald n'a alors pas d'autre choix que d'obéir s'il veut espérer revoir sa petite amie...


Cured Duck reprend à son compte le thème, déjà abordé dans Self Control, du tempérament de Donald, ce dernier cherchant par tous les moyens à se contrôler. L'histoire commence par une situation bien simple ; Donald, invité chez Daisy, tente d'ouvrir une fenêtre mais, n'y parvenant pas, il perd son sang-froid et se met à détruire toute la maison. Daisy pose alors un ultimatum à Donald : elle refuse de sortir avec lui tant qu'il n'aura pas guéri son tempérament. Le canard, sentant que le problème vient de lui, tente alors de trouver une solution pour maîtriser ses nerfs à l'aide d'une machine, qui cherchera par tous les moyens à le mettre hors de lui. Tout l'enjeu est ainsi de savoir si Donald parviendra, ou non, à résister à la machine et, plus que tout, à retrouver son self control...

Servi par des gags très amusants, Cured Duck offre un bon compromis entre Self Control (1938) et Modern Inventions (1937), dans un pure style "donaldduckien"...

Références
GRANT (John), Encyclopedia of Walt Disney's Animated Characters
HISCHAK (Thomas S.), Disney Voice Actors : A Biographical Dictionary
LENBURG (Jeff), The Encyclopedia of Animated Cartoons
SMITH (Dave), Disney A to Z : The Updated Official Encyclopedia
WATTS (Steven), The Magic Kingdom : Walt Disney and the American Way of Life

Vidéos
Donald a sa crise (1945) sur Dailymotion

Détails
Date de sortie : 26 octobre 1945 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Jack King

Animation :
Bill Justice
Fred Kopietz
Sandy Strother
Don Towsley
Ernie Nordli (layout)
Merle Cox (background)

Scénario :
Roy Williams

Musique originale :
Oliver Wallace

Voix originales :
Clarence Nash (Donald)
Gloria Blondell (Daisy)

Trick or Treat (Donald et la Sorcière) (1952)

Résumé
La nuit d'Halloween, Riri Fifi et Loulou se sont déguisés pour réclamer des "bonbons ou un sort ?" à leur oncle. Mais Donald a imaginé un stratagème pour ne pas leur donner des sucreries ; il leur donne des pétards et leur jette de l'eau pour se moquer d'eux . C'est alors que la sorcière Hazel entre en jeu pour venir en aide aux neveux et donner une petite leçon à Donald...

Analyse
Dans les années 1950, après les succès de la série Donald, les studios Disney tournaient désormais leurs yeux vers d'autres projets comme les émissions de télévisions, destinées à promouvoir les futurs longs métrages d'animation. Le petit écran deviendra ainsi un bon moyen pour Disney de faire connaître ses courts métrages auprès du public, à une époque où les cartoons coûtaient plus chers à produire pour les studios, qui avaient peine à rentabiliser leur sortie en salles. D'autant que les propriétaires de cinéma n'étaient pas disposés à payer plus cher pour diffuser ces petits films. Les courts métrages réalisés par Disney conservaient cependant un haut niveau de qualité, à l'exemple de Lambert the Sheepish Lion (1952), nominé pour l'oscar du meilleur court métrage d'animation

Les neveux de Donald sont au centre de cette histoire dédiée à la fête Halloween. Un nouveau personnage, celui de la sorcière Hazel, fait ici sa première et unique apparition à l'écran ; chevauchant son balai magique Beelzebub, elle incarne à merveille le stéréotype de la sorcière gentille, ravie de voir que les neveux de Donald, contrairement à leur oncle Donald, croient en la sorcellerie et l'esprit d'Halloween. Pour venger l'humiliation que le canard a fait subir à ses neveux, elle décide d'apporter son aide, à sa manière, à Riri, Fifi et Loulou. Si la sorcière et son balai magique ne feront hélas pas l'objet d'un nouveau court métrage à venir pour Disney, les studios Warner Bros. reprendront à leur compte le personnage et la voix originale de Hazel, en modifiant légèrement l'apparence de la sorcière.


Lorsque les animateurs ont planché sur ce court métrage, le studio a demandé à son unité de bandes dessinées de travailler sur un numéro spécial Halloween qui sortirait dans les kiosques à journaux en même temps que le court dans les salles de cinéma. C'est une des rares fois où un court métrage a servi d'inspiration pour un comic de Barks. Western Publishing a alors envoyé quelques storyboards de l'histoire comme éléments de travail et a demandé à Barks de réaliser une histoire proche de celle de Trick or Treat. Mais le dessinateur s'est vite aperçu que l'histoire, trop dépouillée, ne pourrait pas remplir les 32 pages prévues pour la bande dessinée. Il a donc fallu ajouter plusieurs scènes, comme celle du cimetière, créer un nouveau personnage, Smorgie, et certaines parties du comic ont du être redessinées. Lorsque l'histoire a été terminée, le personnage de Smorgie a finalement été rejeté et le comic ramené à seulement 27 pages.

Trick or Treat est le court métrage par excellence dédié à la fête d'Halloween, il en capte ainsi parfaitement la magie et tout le folklore, citrouilles, sorcières et autres fantômes. Le succès de ce petit film est aussi du à sa chanson titre, "Trick or Treat for Halloween", interprétée par The Mellowmen et mise sur le papier par Paul J. Smith, qui résonne comme un hymne divertissant pour la fête des sorcières et autres revenants...

Références
ANDRAE (Tom), Carl Barks And the Disney Comic Book : Unmasking the Myth of Modernity
GRANT (John), Encyclopedia of Walt Disney's Animated Characters
HISCHAK (Thomas S.), Disney Voice Actors : A Biographical Dictionary
LENBURG (Jeff), The Encyclopedia of Animated Cartoons
SMITH (Dave), Disney A to Z : The Updated Official Encyclopedia

Vidéos
Donald et la Sorcière (1952) sur Youtube

Détails
Date de sortie : 10 octobre 1952 (États Unis) par RKO Radio Pictures
Couleur (Technicolor)

Réalisation :
Jack Hannah

Animation :
Bill Justice
George Kreisl
Volus Jones
Don Lusk
Dan MacManus (visual effects)
Yale Gracey (layout, background)

Scénario :
Ralph Wright

Musique originale :
Paul J. Smith
"Trick or Treat for Halloween" (interprétée par The Mellowmen)

Voix originales :
Clarence Nash (Donald, Rifi, Fifi & Loulou)
June Foray (sorcière)
Thurl Ravenscroft (Jack-o'lantern)



 
blogger